jeudi 23 mai 2024

La réponse forte de Bradley Barcola (PSG) après son transfert de l’OL

PSG - OL (21H)

À lire

PSG – OL (21H)

8 mois après son transfert toujours pas digéré par les supporters de l’OL, Bradley Barcola a changé de statut et peut faire très mal à son ancienne équipe.

Flash Back. Nous sommes fin août. Après avoir clamé son amour de l’OL au printemps, Bradley Barcola s’engage finalement avec le Paris Saint-Germain qui lui a fait une cour assidue. Lyon finit par lâcher son joueur, contre un joli chèque de 45 millions d’euros (+ 5 millions de bonus).

A LIRE AUSSI : Les 5 favoris pour le Ballon d’Or, avec Kylian Mbappé en tête

Forcément, ce transfert fera couler beaucoup d’encre. Le joueur formé à Lyon, seulement 40 matchs de Ligue 1 au compteur, est alors un incroyable pari de la part des Parisiens. Le hasard fait que ses premiers pas sous le maillot du PSG, le joueur né à Lyon les fera… au Groupama Stadium. 15 minutes sous les sifflets des supporters qui expriment leur colère. « Quitter votre club formateur pendant la tempête, vous êtes des me… » peut-on lire sur une banderole déployée dans les tribunes, qui associe sa « trahison » à celle de Casteletto Lukeba, parti à Leipzig.

Christophe Dugarry il ya 8 mois : « Non mais ils l’ont vu jouer, Barcola ? Avec Ekitike, ils n’ont pas compris ? »

« Mercato : Barcola au PSG, pourquoi ? » titrent nos confrères du Figaro qui ne comprennent pas la nécessité du club de la capitale de recruter l’ailier des Gones. « Il ne jouera jamais au PSG, il aurait mieux fait de rester à Lyon », peut-on lire sur les réseaux sociaux. Sur RMC, Christophe Dugarry profite de sa position exposée pour dire une fois de plus n’importe quoi : « Non mais ils l’ont vu jouer, Barcola ? Avec Ekitike, ils n’ont pas compris ? Barcola à 40 millions d’euros, mais c’est une blague ! ». Le Champion du Monde 1998 ne s’arrête pas là. « Il vient pour être remplaçant ? C’est trop tôt, il y a des étapes dans une carrière, a-t-il affirmé. Hormis les dirigeants du Paris Saint-Germain, qui trouve ça bien que Barcola aille au PSG ? Où sont les gens qui disent que c’est génial ? ».  Jérôme Rothen, lui, a « de la peine pour ce joueur ».

Luis Enrique : « Après le match contre Newcastle, il a subi beaucoup de critiques. Il n’y avait rien de plus injuste et d’éloigné de la réalité »

Un peu monis de huit mois plus tard, le joueur de 20 ans est devenu l’option numéro un de luis Enrique pour accompagner Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé en attaque. « Barcola a été un pari de la direction sportive. C’est un jeune joueur, Français, avec un potentiel technique et physique de très haut niveau » explique l’entraîneur du PSG. « Monter cette marche, c’est difficile, peu importe l’âge. Après le match contre Newcastle, il a subi beaucoup de critiques. Il n’y avait rien de plus injuste et d’éloigné de la réalité (…) Il travaille très bien jour après jour. On est ravi de ses performances et des jeunes joueurs qu’on a recruté, c’était l’objectif. »

Bradley Barcola est exactement à la place à laquelle il doit être et s’affiche comme une belle réussite « mercato » du PSG. Bien sûr, le prix du transfert était peut être un peu cher, mais c’est une habitude pour le club parisien, obligé de payer plus que les autres. Et puis, comparé aux 32 millions mis sur la table par l’OM pour Vitinha, ou même aux 30 millions payés par Leipzig pour Lukeba, on relativise.

Lors de la 4ème journée, il n’a joué que 15 minutes (après avoir remplacé Dembélé) et n’a pas eu le temps de faire mal à son ancienne équipe, qui avait déjà la tête sous l’eau (Paris menait 4-0 à la mi-temps), mais ce soir au Parc, l’ancien gamin de l’OL pourrait se rappeler au bon souvenir des supporters qui ne lui ont toujours pas pardonné son départ.

Maxence Caqueret : « Je ne suis pas surpris, il a beaucoup de talent et sait ce qu’il veut »

Ses anciens coéquipiers aussi savent qu’il peut leur faire très mal. « Barcola ? Je ne suis pas surpris, il a beaucoup de talent et sait ce qu’il veut », expliquait Maxence Caqueret en conférence de presse. « C’est un mec super avec qui je suis encore en contact. Il était fort dans la percussion quand il jouait ici mais il s’est perfectionné encore. J’espère qu’il sera moins performant dimanche ».

Vu le niveau affiché par le Parisien depuis son retour de blessure (il a fait son retour en deuxième période du match aller contre le Barça, avant d’être titulaire au retour), on a de gros doute. L’OL a plutôt intérêt à faire un gros match pour ne pas pleurer une deuxième fois le départ de son attaquant. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi