mardi 27 février 2024

Lahaou Konaté : «C’est une autre mentalité, un autre basket »

À lire

Lahaou Konaté, l’ailier des Metropolitans 92 se confie sur sa nouvelle vie dans son club de basket. Le joueur de 29 évoque sans détour sa situation mais aussi son ancienne équipe de Nanterre.

Vous avez fait le grand saut en partant en Espagne l’année dernière. Comment ça s’est passé ?

Super ! Je suis arrivé à Tenerife, dans une très bonne équipe où j’ai pu apprendre même si au début je ne savais pas trop comment le coach voulait m’utiliser. J’ai fini par trouver mon rôle et j’ai adoré l’expérience.

Qu’est-ce qui change par rapport à la France ?

C’est une autre mentalité, un autre basket, un autre jeu et une autre vison du jeu. Que ce soit en défense ou en attaque, je n’ai jamais vu autant de systèmes mis en place. Il y a une grosse rigueur et une grosse discipline.

Pourquoi ne pas être resté un peu plus ?

À cause de la situation actuelle. Le marché des joueurs était compliqué avec la Covid. Je ne voulais pas prendre de risques. J’ai vraiment attendu le bon moment, et j’ai fini par décider de revenir en France, sinon j’aurais pu rester en Espagne ou aller en Allemagne. Il y avait des clubs intéressés.

« J’ai reçu une belle offre des Metropolitans, et la refuser ça aurait été me tirer une balle dans le pied »

Êtes vous content quand même de revenir en France ?

Oui, et content de revenir à Paris ! Vue la situation, j’ai quand même la chance d’avoir trouvé un bon contrat avec le Metropolitans. Je reviens près de ma famille, dans un championnat que je connais et avec la possibilité de jouer une Coupe d’Europe. Pour moi, c’est vraiment top. Surtout que l’intégration se passe super bien.

Vous êtes un ancien de Nanterre et vous venez de signer chez les Metropolitans. C’est étonnant, non ?

Pour ceux qui sont à fond dans le derby, oui ça peut être étonnant. Mais je n’ai pas eu de proposition de Nanterre, les joueurs étaient déjà signés à mon poste chez eux. J’ai reçu une belle offre des Metropolitans, et la refuser ça aurait été me tirer une balle dans le pied. Je voulais trouver un projet stable.

Propos recueillis par Valentin Moinard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi