samedi 2 mars 2024

Le CA Brive bien décidé à renaitre de ses cendres

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Redescendu de Top 14, le CA Brive tente de retrouver des couleurs en Pro D2 grâce un projet ambitieux qui vise un retour rapide parmi l’élite.

Qu’il semble déjà loin le temps où le CA Brive annonçait l’arrivée de nouveaux actionnaires aux côtés de Vivendi avec l’arrivée de Ian Osborne et Hedosophia. Il suffit de voir la composition de l’équipe dirigeante pour comprendre que l’ambition demeure en Corrèze.

En fin de saison dernière, Simon Gilham, le président du conseil de surveillance, avait déjà rassuré les supporteurs en confirmant que les investisseurs continuaient même en Pro D2. « Vivendi est un des premiers sponsors et Vivendi restera avec le club. Les grands partenaires sont là pour le moyen et le long terme. Il est important de ne jamais trop s’emballer quand on gagne et de ne jamais se détruire quand on perd. Il faut rester calme. »

À LIRE AUSSI : le guide de la saison à lire

Broncan et ça repart ?

Mais cette saison n’est pas de tout repos pour le CA Brive. Cantonné dans la deuxième partie du classement, les dirigeants brivistes n’ont pas tardé à réagir en se séparant de Patrice Collazo pour confier le destin de l’équipe à PierreHenry Broncan. Une signature qui ne manque pas d’enthousiasmer la Corrèze et notamment le directeur général Xavier Ric.

« Pierre-Henry Broncan arrive avec une vision claire pour faire avancer notre projet. Il connaît nos objectifs et les attentes du club pour cette saison et les saisons à venir. Pierre-Henry sait qu’il pourra s’appuyer sur un staff et un groupe de joueurs engagés pour préparer les gros rendez-vous à court et à moyen termes. Nous sommes déjà très impressionnés par sa connaissance du club à tous les niveaux. »

Broncan est un homme d’expérience après des passages convaincants tout au long de sa carrière. Et nul ne doute qu’avec lui le CA Brive peut retrouver des couleurs et penser à une certaine stabilité, notamment en Top 14 pour s’éviter de batailler constamment pour ne pas descendre.

Les moyens sont présents maintenant à Brive pour espérer rêver de titiller une place ambitieuse et retrouver un rang qui lui avait permis de remporter la Coupe d’Europe en 1997. Un autre temps diront certains, mais une réalité passée. A condition de déjà rétablir la situation dès cette saison en Pro D2. La victoire 13-11 contre le leader Vannes (14ème journée) laisse espérer des jours meilleurs.

À LIRE AUSSI : le renouveau des brivistes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi