samedi 2 mars 2024

Le Top 10 des meilleurs gardiens du monde

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

La trêve est toujours l’occasion de tirer un bilan de la première partie de saison, notamment pour les gardiens de buts. Voici le Top 10 des portiers qui ont réussi à marquer les esprits par leurs arrêts et leur capacité à garder leurs cages. (Classement sur les performances en 2023).

Ederson – Manchester City

La saison dernière n’y est pas pour rien. Après avoir tout gagné avec Manchester City, Ederson a fait son entrée par la grande porte au panthéon des gardiens. Déterminant par ses arrêts en finale de la Ligue des Champions, régulier pour aller remporter son 5ème titre de champion d’Angleterre, sans oublier la Cup ou encore omniprésent sur la séance de tirs au but de la Super Coupe d’Europe face au FC Séville, le Brésilien a gagné ses galons de titulaire avec le Brésil. Si le Trophée Yachine a couronné Emiliano Martinez, Ederson aurait tout autant mérité de l’avoir. A lui maintenant de répéter la saison passée avec City pour valider ce nouveau statut.

À LIRE AUSSI : l’actu des gardiens dans votre mag

Mike Maignan – Milan AC

C’est devenu une évidence. Sans Mike Maignan, le Milan AC n’est plus le même. Après avoir fait oublier Gianluigi Donnarumma, l’ancien portier du PSG et du LOSC s’affirme à 28 ans comme le meilleur gardien tricolore. En équipe de France, il a pris le relais d’Hugo Lloris naturellement. Et chaque match de Serie A lui donne une nouvelle dimension. Ses arrêts font le tour du monde et sa capacité à pousser ses coéquipiers aussi. Maignan doit maintenant prouver avec les Bleus dès l’Euro qu’il n’a pas seulement l’air d’un grand, mais qu’il l’est réellement.

Yann Sommer – Inter Milan

Pour ses débuts en Serie A, Yann Sommer prouve qu’il possède de beaux restes à 35 ans. L’international suisse a profité pleinement de sa pige au Bayern Munich, où il a remplaçé Manuel Neuer, la saison dernière. Arrivé en Lombardie pour prendre la suite d’André Onana, le Suisse est le gardien de la meilleure défense en Italie et prouve qu’il peut encore rendre de grands services à un grand club.

Marc-André Ter Stegen – FC Barcelone

Champion d’Espagne avec le FC Barcelone, Marc-André ter Stegen reste l’un des meilleurs gardiens et le démontre à chaque rencontre avec des parades décisives. Si le Barça tousse un peu, il reste encore au contact des meilleurs en Liga et continue en Ligue des Champions grâce à son portier allemand. A 31 ans, il sait que cette saison passera aussi par de grandes performances avec l’Allemagne lors du prochain Euro 2024 à domicile.

Jan Oblak – Atlético Madrid

Depuis 2014, il est le patron de la cage de l’Atlético. La saison prochaine, il y fêtera ses 10 ans de présence en continue. Sous contrat jusqu’en 2028, l’international slovène confirme à chaque match pourquoi il continue d’avoir la confiance de Diego Simone.

Alisson – Liverpool

Meilleur gardien au monde en 2019, le portier de Liverpool a mis quelque temps à retrouver son meilleur niveau. La saison passée, on l’a vu même commettre des erreurs qu’on ne lui imaginait pas. A 31 ans, l’international brésilien participe au renouveau des Reds qui reprennent des couleurs et se battent pour le titre en Premier League cette saison.

Diogo Costa – FC Porto

Le portier portugais est désormais le numéro 1 dans son pays. Il a relégué Rui Patricio aux oubliettes. A seulement 24 ans, Diogo Costa tient le FC Porto à flot alors que la formation de Sergio Conceiçao tangue en championnat. Avec le Portugal, il a permis à la Seleçao de valider une campagne de qualifications pour l’Euro 2024 sans aucune défaite. Il est encore jeune et peut encore grandir pour grimper au classement.

Alex Meret – Naples

Il a été l’un des grands artisans du titre de Naples en Serie A. A 26 ans, Alex Meret s’est fait un nom et une réputation en Italie. Qu’il est loin le temps où il était cantonné au rôle de porteur d’eau derrière David Ospina et Orestis Karnezis. Devenu international italien depuis, il avait déjà brillé en Ligue des Champions avec Naples jusqu’en quarts de finale face au Milan AC. Et cette année, il devra faire encore des miracles face au Barça.

Lucas Chevalier – Lille

C’est le jeune qui monte en Ligue 1. Depuis la saison dernière, Lucas Chevalier (22 ans) est venu prendre sa place dans la cage du LOSC. Désormais installé, le natif de Calais continue de s’affirmer en Ligue 1 et ne semble pas avoir encore atteint sa limite.

Andriy Lunin – Real Madrid

C’est la bonne surprise du Real Madrid. A 24 ans, l’international ukrainien a profité de la blessure longue durée de Thibaut Courtois, mais également de celle de Kepa Arrizabalaga, pour s’imposer. Il permet au Real Madrid de jouer les premiers rôles sur tous les tableaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi