vendredi 24 mai 2024

Liverpool, Milan, Chelsea, City, le Real.. Ces grands clubs en difficulté

À lire

La reprise rapide des championnats après la Coupe du Monde ne se passe pas comme prévu pour les grands clubs européens. Une aubaine pour les championnats serrés, plus que jamais sauf en Italie.

Liverpool : Klopp, une année à oublier avec les Reds

Il a prolongé jusqu’en 2026 son contrat avec les Reds de Liverpool. Klopp a ramené à Anfield un titre de champion qui leur échappait depuis 30 ans en 2018. Puis, la Ligue des Champions en 2019. Le peuple rouge a vécu une année de rêve, il y a déjà 4 ans. Aujourd’hui, cet incroyable exploit parait loin.

Klopp fêtera bientôt ses 10 ans à la tête de Liverpool. Il est arrivé en 2015 sur le banc de la Mersey. L’Allemand est déjà dans l’histoire des Reds mais pourrait perdre de sa superbe si les Reds ne se qualifient pas pour une coupe d’Europe. Le huitième de finale de la Ligue des Champions contre Madrid sera un tournant. En championnat, Liverpool a pris du retard dans la course à la Ligue des Champions mais s’accroche, à l’image de sa victoire à Newcastle, qui lui permet de revenir à 6 points des Magpies, 4èmes.

Chelsea : 370 millions d’euros dépensés mais aucune amélioration

Chelsea a encore fait sauter la banque cet hiver. Pour l’instant, c’est peine perdue pour les Blues qui sont 10ème, à 10 points du 4ème et qui viennent de s’incliner à Dortmund (1-0) en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Chelsea est incapable de proposer un jeu clair et précis. Potter a du mal à s’affirmer dans un effectif XXL. Avec l’empilement des joueurs, Chelsea pratique la même politique que Roman Abramovitch il y a quelques années.Sans succès.

Cette saison, Chelsea s’est séparé de Thomas Tuchel qui ne voulait pas de Cristiano Ronaldo et était en désaccord avec la politique du club. L’Allemand n’avait pas réussi à faire gagner une équipe qui a du mal à se déplacer et qui patit d’une préparation tronquée. En effet, les sanctions russes ont frappé de plein fouet l’ancien magnat russe qui a vendu le club en 2022, dans la précipitation.

Les Blues de Chelsea sont dans un pétrin monumental s’ils ne se qualifient pas pour la prochaine Ligue des Champions.

City, il y a problème dans la maison

On ne retrouve pas le vrai Manchester City. Malgré une belle victoire à Londres contre Arsenal, en match en retard de la 14ème journée (4-2), les Skyblues payent leur irrégularité. On pensait pourtant que le recrutement d’Erling Haaland allait rendre City intouchable, ce n’est pas le cas.

Battus par Newcastle (2-3) et Stoke City (0-1) à domicile et incapables de faire mieux que des nuls contre Wolverhampton (2-2, 22ème journée) et à Nottingham Forest (1-1, 24ème journée) les Citizens n’arrivent pas à mettre la pression sur les Gunners.

Ce début d’année 2023 ne ressemble pas aux équipes de Guardiola. Bien sûr, il y a des motifs de satisfaction, mais plus on avance dans la saison, plus le titre parait difficile à atteindre. Les Gunners sont meilleurs sur le plan collectif au contraire des Skyblues qui reposent sur leurs individualités.

Milan, une crise qui dure depuis trop longtemps

Que se passe t-il à Milan ? En quelques jours, son rival, l’Inter l’a privé de la supercoupe d’Italie et l’a fait dégringoler au classement. Les rouges et noirs ont laissé échappé le titre à un rival du sud, Naples. Et l’Italie du Nord qui concentre les Scudetto depuis des décennies s’est laissé dépasser par une nouvelle équipe qui l’attend depuis 30 ans.

Avec 15 points d’avance sur son dauphin (l’Inter), le Napoli de Spaletti se dirige tout droit vers le titre. Les Napolitains ont tous les ingrédients pour triompher et récompenser l’ancien club d’Edinson Cavani.

Les Milanais de leur côté, vont devoir cravacher dur pour rester dans les quatre premiers en Serie A. Revigorés par leur succès (1-0) en match aller des huitièmes de la Ligue des Champions contre Tottenham, ils sont sur un fil.

Le Real Madrid abandonne (presque) la Liga

Contrairement aux propos rassurants de Carlo Ancelotti, le Real pourrait vite ne plus être un candidat au titre. Les Madrilènes sont essoufflés et semblent en chute libre avant un retour à risque en Ligue des Champions, contre… Liverpool. En cas de succès ce soir contre Cadix, le Barça récupèrera ses 8 points d’avance au classement. Un gouffre !

On sent une équipe madrilène qui n’est plus en état de disputer un match tous les trois jours. Tout laisse à penser que le club arrive en fin de cycle. Carlo Ancelotti est d’ailleurs annoncé avec insistance sur le banc de la Seleçao… En tout cas, Madrid prépare forcément autre chose à l’occasion de la saison prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi