dimanche 25 septembre 2022

Max Malins, la surprise anglaise du XV de la rose

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Le Tournoi des six nations approche et l’arrière international anglais enchaîne Les prestations de premier plan.

Ce qui s’est passé le 24 octobre n’est vraiment pas courant. Lors de la 6ème journée de Premiership, les Sarries ont été en mode démonstration. Et Max Malins en mode destruction. Les promus ont infligé un outrageant 56-15 aux Wasps. Une véritable fessée !

L’arrière anglais impressionne par ses performances

Les Guêpes ont été impuissantes et Malins intenable. Vêtu d’un collant pour l’occasion, l’arrière international du XV de la Rose a eu des jambes de feu. Il a tiré son épingle du jeu en inscrivant un quadruplé. Une statistique incroyable. Encore plus folle quand on sait que ce joueur avait déjà inscrit un triplé contre Bath (71-17) la semaine d’avant !

Le natif de Cambridge est devenu le deuxième joueur de l’histoire de la Premiership à réussir deux hat-tricks de rang en championnat. Interrogé sur ce phénomène en pleine explosion, Matt Everard, un des entraîneurs des Wasps, n’a pu dissimuler son admiration : « Malins est un joueur avec un talent incroyable. Il s’est tout d’abord révélé en tant qu’ouvreur dans son académie (des Saracens, Ndlr). La saison dernière, il a été prêté à Bristol.

On l’a utilisé davantage comme arrière. Il fait partie de ces joueurs à la grande versatilité. Quand on a joué contre lui, on a vraiment constaté à quel point il était rapide. Il est bien lancé dans une très belle carrière internationale.

Il a incontestablement ce potentiel pour débuter avec le XV de la Rose à son poste. Mais il est aussi ce joueur très précieux capable de bondir de son banc en réalisant des choses extraordinaires et en proposant différentes options. Malins est très agile, très vif et il sent très bien le jeu ».

En l’espace d’un an, tout est allé très vite pour lui. Malins est appelé une première fois en équipe d’Angleterre par Eddie Jones en octobre 2020.

« Malins est capable de réaliser des choses extraordinaires »

Il effectue ses grands débuts en remplaçant Ollie Lawrence lors d’un match de Coupe d’automne des Nations contre la Géorgie le 14 novembre 2020. Il est ensuite titularisé une première fois le 13 mars 2021 à Twickenham lors du match des Six Nations contre la France. Dans une sélection pourtant en proie aux doutes, il participe à la victoire des Anglais (23-20).

Malins est un joueur inspirant et inspiré. Récemment, dans les colonnes du Daily Mail, il a fait ce commentaire intéressant :

« Enfant, dans le jardin, je me prenais pour Wilkinson ou Nadal. A l’école, à chaque fois qu’on me demandait ce que je voulais faire plus tard, je répondais devenir un sportif professionnel peu importe le sport. Actuellement, je regarde beaucoup Messi. C’est un génie du football. Avant qu’il ne reçoive le ballon, il a vu déjà partout. Il sait comment est positionnée la défense et il est déjà prêt à faire la passe décisive ».

Une vision précoce qui lui plaît tant, mais dont il est doté aussi. Malins va être à suivre et… surveillé lors du prochain Tournoi des Six Nations. Avec lui le danger viendra de partout.

Ne manquez-pas, Rugby magazine, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi