vendredi 24 mai 2024

McLaren : Norris et Ricciardo, bataille de vitesse chez l’anglais

À lire

McLaren est de retour. Après des saisons difficiles, l’écurie anglaise a terminé quatrième constructeur, mais a montré de réels progrès. Privée de podium par Ferrari, McLaren veut sa revanche cette année.

En 2021, McLaren F1 Team a confirmé sa montée en puissance avec un Lando Norris surprenant alors que l’on attendait plutôt Daniel Ricciardo.

Si l’écurie anglaise a perdu son duel pour la 3ème place du classement des constructeurs face à Ferrari, elle a surtout remporté à Monza, le 12 septembre, son premier GP depuis le Grand Prix du Brésil (avec Jenson Button) le 25 novembre 2012 grâce à Daniel Ricciardo pendant que Lando Norris décrochait quatre podiums.

Le duo est denouveau en piste cette année pour conduire la MLC36 mais, malgré son succès en Italie, Daniel Ricciardo doit faire plus.

Monza, première victoire depuis 2012 pour McLaren

L’Australien a connu des problèmes d’adaptation avant d’être mieux sur la deuxième partie de saison. Il doit être plus régulier car il est capable d’élever son niveau pour jouer régulièrement la victoire ou au moins le podium.

Parfois plus rapide que son coéquipier l’an dernier, Lando Norris ne s’inquiète pas pour lui : 

« Je sais qu’il est toujours Daniel. Une fois qu’il aura tout mis bout à bout, j’espère que je serai encore plus rapide que lui. Je sais que ça ne va pas être simple parce que c’est un très, très bon pilote. Il a montré à de nombreuses reprises qu’il faisait partie des meilleurs pilotes du monde. »

Comme les autres constructeurs, la réussite de McLaren va aussi dépendre de son adaptation aux nouvelles règles. La voiture est fiable, elle est montée en puissance l’an dernier, les techniciens ont travaillé d’arrache-pied pour offrir un modèle 2022 dans la lignée du précédent. James Key, le directeur technique, a hâte de voir les résultats de ce travail acharné :

« L’une des clés de la réussite cette saison avec les changements de règlementation sera de trouver de nouvelles façons de générer de l’appui grâce à l’effet de sol. Cela fait un certain temps que l’effet de sol n’a pas eu un rôle aussi prédominant en F1, mais il offre un grand potentiel pour avoir des courses plus serrées. »

Si McLaren est toujours en pleine restructuration et ne peut pas être considérée encore comme un candidat fiable au titre, le podium est à sa portée. Mais les candidats à ce podium sont de plus en plus nombreux.

L’AVIS DE FRANCK MONTAGNY

« Ce sera la surprise de l’année. Ils sont en perpétuelle évolution. Ça fonctionne très bien. Ils ont un bon binôme de pilotes. Pour moi, je pense qu’il s’agit même du meilleur sur le plateau. C’est une possibilité de les voir bien ensemble. La voiture va être rapide. Et ils vont faire mal. »

Le Guide F1 vous présente les meilleurs paddock en vente chez votre marchand de journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi