dimanche 26 mai 2024

Mills aux Nets pour donner encore plus de hauteur à sa carrière

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Auteur d’une superbe campagne avec l’Australie pendant les Jeux, le nouveau transfuge des Nets Patty Mills veut prendre encore plus de hauteur à Brooklyn.

Très demandé ces derniers mois par de nombreuses franchises dont les Lakers ou les Warriors, Patty Mills a finalement décidé de rejoindre les Nets, avec à la clé un joli contrat de 12 millions de dollars sur deux ans !

Habitué à jouer la gagne pendant dix ans avec les Spurs entre 2011 et 2021, le meneur de jeu australien de 33 ans a rejoint une autre franchise programmée elle aussi pour aller au bout.

Arrivant en fin de contrat avec la franchise texane absente des playoffs depuis deux saisons (10ème de la Conférence Ouest la saison dernière et 11ème en 2020), le capitaine de la sélection australienne a estimé qu’il était temps de changer d’environnement.

Après les Spurs, place aux Nets pour gagner le championnat

Le champion NBA 2014 a expliqué son choix :

« C’était une opportunité pour moi de tourner la page et d’ouvrir un nouveau chapitre. Sur Brooklyn et sur tout ce que j’ai appris sur et en dehors du terrain, notamment sur la ville, je pense que c’était quelque chose qui était très attractif pour moi et ma femme. C’est enthousiasmant pour moi et j’espère que cela l’est pour les autres de travailler sur la façon dont tout va fonctionner.

C’est essentiel d’être dans la course au titre en sachant que vous avez cet état d’esprit et ce sentiment au sein du groupe. Pour moi, c’est une grande opportunité de m’insérer dans un groupe qui est déjà établi.

Ce que je pourrai apporter, c’est ce leadership et cette expérience de venir d’un environnement de culture de la victoire. Après une bonne campagne olympique à Tokyo, être capable de profiter de l’élan et de le porter à Brooklyn est quelque chose que j’attends avec impatience ».

Aux côtés du trio Irving-Harden-Durant, Mills devrait se trouver au bon endroit pour retrouver les sommets de la Ligue. Mais ce meneur hyperactif, drafté en 55ème position par les Blazers en 2009, n’arrive pas en terre inconnue non plus.

Habitué à jouer la gagne

A Brooklyn, il retrouve Sean Marks, un General Manager qu’il a bien connu dès 2013, lorsqu’il était assistant aux Spurs. Celui-ci apprécie tout particulièrement la mentalité de winner du natif de Canberra :

« Son style de jeu s’adaptera parfaitement à la façon dont Steve Nash dirige les choses et à nos besoins, tant sur le plan défensif qu’offensif. Les gens ne réalisent pas à quel point Patty peut être un bon défenseur. C’est une teigne sur le terrain. Nous sommes clairement ravis de l’ajouter à notre effectif et de pouvoir bénéficier de son expérience ».

De fait, Mills a rarement déçu. Considéré à son arrivée en NBA comme étant le meilleur basketteur australien, il a tenu son rang et assumé ce statut. En particulier le 26 avril 2012 quand il a mis 34 points (son record) aux Warriors.

Mills porte-drapeau de l’Australie

Cet été, Mills a vécu un autre moment d’histoire, très fort. En étant désigné porte-drapeau de la délégation australienne (avec la nageuse Cate Campbell), Mills est devenu le premier porte-drapeau aborigène dans l’histoire du pays.

Pendant la compétition, il a été au sommet de son art, surtout lors du match contre la Slovénie (107-93) ! Avec 42 points et 9 passes décisives, il a permis aux Boomers de monter sur la troisième marche du podium olympique.

Une première dans l’histoire de ce pays après quatre 4èmes places en 1988, 1996, 2000 et 2016. Jordan McRae, champion NBA en 2016, a tenu à lui rendre hommage :

« Quand on voit la manière dont il a joué aux Jeux Olympiques, il a été tout simplement incroyable. Je suis convaincu qu’il va encore réaliser de magnifiques choses avec sa nouvelle équipe ». Après son titre NBA en 2014 avec les Spurs, l’Australien aimerait doubler la mise cette fois avec Brooklyn, histoire de surfer sur la vague de son magnifique été à Tokyo.

Ne manquez-pas, France Basket, en vente ici, ou à votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi