jeudi 29 septembre 2022

Montpellier : Le retour d’Altrad avec de l’ambition grâce à Saint-André ?

À lire

Après avoir sauvé in-extremis sa saison avec la conquête du Challenge Européen, Montpellier veut oublier ses errements passés. Le groupe se fixe des objectifs élevés. Avec Philippe Saint-André en chef de file. Montpellier aime le Challenge Européen.

Après l’avoir remporté en 2016, les Héraultais l’ont de nouveau conquis la saison dernière et ce trophée européen a été une véritable bouée de sauvetage pour un club qui avait raté sa saison avec une présence constante dans le bas de tableau en Top 14.

Destiné à jouer le Top 6, Montpellier s’est retrouvé à jouer le maintien. Une anomalie pour un club qui réalise depuis 2011 et l’arrivée de Mohed Altrad à sa tête des recrutements importants. Le palmarès est maigre au vu de l’investissement avec deux Challenges Européens et deux finales de Top 14 (2011, 2018).

La nouvelle recrue, Marco Tauleigne tient à relativiser ce bilan : « Il n’y a qu’un ou deux vainqueurs chaque année et la concurrence est importante en Top 14 comme en Champions Cup. Hormis la saison dernière, le MHR lutte régulièrement pour le Top 6. Lors des deux finales de Top 14 contre Toulouse et Castres, l’équipe n’est pas passée loin du titre. J’espère que ça finira par payer.» Cette saison doit donc être celle de la renaissance sur le plan national. Les Montpelliérains n’ont pas le droit de lutter une nouvelle fois pour le maintien.

Saint-André, le prestige de Montpellier

L’arrivée à la tête de l’équipe de Philippe Saint-André en cours de saison à la place de Xavier Garbajosa a donné un nouveau souffle au groupe et malgré les vacances il faudra garder cette dynamique entrevue sur la deuxième partie de saison. Afin de conserver cette dynamique, les dirigeants ont délaissé les recrutements « bling bling « de ces dernières années.

Ne manquez le Guide de la saison de Rugby magazine, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

Ils ont bien identifié les postes à renforcer avec des joueurs expérimentés, discrets, mais très performants comme le 3ème ligne Marco Tauleigne ou le centre Geoffrey Doumayrou qui revient dans son club de coeur. Montpellier va également récupérer Handré Polard. Victime d’une grave blessure en septembre 2020, le meilleur ouvreur du monde est bien revenu ces dernières semaines, il retrouve ses sensations et pourrait être considéré comme une recrue vu le faible temps de jeu qu’il a eu l’an dernier suite à sa blessure.

Le MHR a perdu les frères Du Plessis, mais il n’a pas enregistré de départs majeurs, réussissant à garder deux de ses joueurs les plus sollicités Mohamed Haouas et Arthur Vincent :

« Dans la nouvelle génération, Arthur est le jeune qui m’impressionne le plus. Il sort d’une superbe tournée en Australie. A l’UBB, j’ai joué avec un autre crack Matthieu Jalibert, mais Arthur c’est aussi très très fort, je suis content de l’avoir comme coéquipier s’enthousiasme Marco Tauleigne. Même si aucun objectif n’est publiquement annoncé, Montpellier a tout pour être l’un des anima teurs de la saison : » Le club fait tout pour nous mettre dans les meilleures conditions, on travaille dans des infrastructures au top. On a tout pour faire les meilleures performances sur le terrain. A nous de jouer « conclue l’arrière international Anthony Bouthier. Mohed Altrad ne demande que ça, décrocher enfin le Bouclier de Brennus !

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi