samedi 2 mars 2024

NBA : Tyrese Haliburton, le magicien d’Indiana

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Inspiré par Magic Johnson, le meneur d’Indiana Tyrese Haliburton (24 ans) est un passeur d’exception. Il a passé un cap supplémentaire cette saison. A la baguette, il transforme le jeu de son équipe qui n’est plus du tout la quand il n’est pas présent.

Bien que ce soit une franchise qui n’ait jamais remporté le titre NBA, Indiana reste une équipe très régulière. Construisant sur des bases solides, la franchise d’Indianapolis se trouve actuellement bien ancrée dans la première partie de tableau de la Conférence Est.

Les Pacers (12èmes de la saison régulière l’an dernier) ont trouvé une très belle identité de jeu et la bonne carburation cette saison. Plusieurs raisons l’expliquent. Rick Carlisle, champion NBA avec Dallas en 2011, en est une. C’est un maître tacticien.

« Cette franchise réalise une bonne saison. Leur objectif est de continuer à gagner et progresser » explique le Français Maxime Lefèvre assistant-coach à Minnesota. Mais on ne peut parler des progrès des Pacers sans parler de ceux de Tyrese Haliburton. Doté d’un immense talent, celui-ci est un passeur d’exception. Mais pas que…

« Haliburton est vraiment un très grand joueur. C’est vraiment très costaud » glisse avec admiration Ousmane Dieng (OKC). En 2022/2023, le natif du Wisconsin a montré déjà de belles aptitudes : 20 points, plus 10 passes par match, plus de 40% à 3 points.

Fin janvier, c’était encore plus fort : plus de 23 points de moyenne, 12 passes. Des performances de très haut niveau. Ce grand meneur par la taille (1m96) l’est tout autant par le talent. Il est la pierre angulaire dans le projet des Pacers.

A bientôt 24 ans (le 29 février), il a signé cet été un contrat de cinq ans pour quelques 250 millions d’euros. « Haliburton accomplit une très grosse saison. Il évolue dans un système qui est parfait pour lui. Il joue excessivement vite. Haliburton profite de beaucoup d’espaces. Il est placé dans des conditions très favorables. Ce qui est extraordinaire avec lui, c’est qu’il a toujours l’air d’être sous contrôle. »

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du basket dans votre mag

« Il a dû beaucoup regarder Magic Johnson… »

« Il sait se montrer très efficace. Quand il faut shooter, il shoote. Le plus impressionnant est qu’il prend toujours les bonnes décisions. Sa prise de décision et d’information est toujours la bonne. Il n’y a quasiment jamais de déchets dans son jeu. ◄♣

« C’est en grande partie pour cela que leur attaque est aussi performante. Le talent d’Haliburton ne se discute pas. Il est relié à ses équipiers. En plus, c’est un super gars et super humble. Il veut tout faire pour gagner et se donne à 100% pour son équipe. C’est vraiment rafraîchissant de voir des joueurs comme lui continuer à progresser » se réjouit l’assistant de Minnesota. Très inspiré par Magic Johnson, Haliburton est-il le nouveau Magic ?

« A voir ce qu’il va donner dans les années à venir, nuance Maxime Lefèvre. Il est toujours compliqué de comparer une légende. Mais il est vrai qu’il y a une certaine similitude. C’est un meneur de grande taille, sa qualité de passe est bien là. Maintenant, c’est un basket différent de celui des années 80. Mais je ne serais pas étonné qu’Haliburton ait beaucoup regardé et étudié le jeu de Magic… »

« Il y a vraiment quelque chose qui ressort dans son jeu. Cette année, Haliburton est devenu une superstar en NBA. Et pourtant Indiana n’est pas une franchise spécialement médiatisée. Mais s’il continue à ce rythme, peut-être pas dès cette année, mais il peut devenir un candidat crédible au titre de MVP dans les années à venir ».

L’ancien d’Iowa State, drafté en 12ème position par Sacramento en 2020, est vraiment un phénomène. Le père Haliburton l’a biberonné aux exploits de Magic Johnson. Le gamin a bien retenu la leçon. Il enchaîne aujourd’hui les passes aveugles. Son adresse, sa technique, son leadership et sa finition sont des modèles du genre. Le numéro 0 d’Indiana bonifie l’attaque extrêmement généreuse de son équipe. Avec un statut All-Star désormais, son avenir est radieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi