samedi 13 avril 2024

Ovie Soko : « Je veux rendre le basket populaire en Angleterre »

À lire

Star d’une télé réalité britannique et des réseaux sociaux, Ovie Soko (30 ans) est revenu en France cette saison, au Mans, après des débuts professionnels à Boulazac. Excellent sous le maillot manceau, l’intérieur anglais se confie pour France Basket et Le Quotidien du Sport.

Cinq ans après votre départ de Boulazac, êtes-vous content d’avoir retrouvé la France ?

Oui, mais j’ai oublié les mots, mon niveau de français s’est écroulé. J’ai joué en Grèce, en Italie, en Espagne, en Angleterre, mais j’aime beaucoup la France même si tout est fermé (rires). Niveau basket, c’est intéressant. En France, le jeu est différent de ce que j’ai connu, il y a plus de un contre un. En Espagne, le jeu est plus collectif.

Sportivement, vous réalisez une excellente saison sur le plan personnel. Comment analysezvous la saison du Mans ?

Avec la crise sanitaire, c’est très difficile de parler de jeu, d’objectifs, mais je trouve que c’est une équipe qui a un gros potentiel. On a réussi à mettre un collectif en place, Le Mans se doit d’avoir des ambitions importantes, mais dans la situation actuelle il est difficile de se projeter.

Ovie Soko veut s’inspirer de TP à l’ASVEL

Vous venez d’un pays où le basket est confidentiel. Comment rendre le basket anglais populaire ?

Je veux m’inspirer de grands joueurs comme Tony Parker, Manu Ginobili ou Dirk Nowitzki qui ont fait évoluer notre sport dans des pays, la France, l’Argentine et l’Allemagne où il n’était pas très populaire. Ça montre qu’on peut faire évoluer les choses. En Angleterre, il y a le foot, le cricket, le rugby qui sont loin devant, mais je m’attache à travailler avec les jeunes, à discuter avec eux pour leur donner envie de choisir ce sport plutôt qu’un autre.

Votre participation dans une émission de télé réalité (Love Island) entrait-elle également dans cette démarche de rendre le basket plus visible ?

Oui et non, c’était aussi un kiff personnel (rires). Je vis à 100 à l’heure, j’aime découvrir de nouveaux horizons, d’autres domaines, je ne peux pas me concentrer que sur le basket, même s’il reste mon boulot, mon activité prioritaire.

Comment ont réagi vos coéquipiers quand ils ont appris que vous participiez à cette émission ?

La réaction la plus marrante est venue de mon agent. Pourtant, il me connait depuis longtemps, il sait que je peux être fou parfois, mais il m’a dit : « Pardon, j’ai mal compris ? tu es fou ? ».

Quelle est la prochaine émission de télé réalité à laquelle vous allez participer ?

J’ai plusieurs projets, mais rien de signer pour l’instant. D’autres peuvent arriver dans le futur, j’agis à l’instinct, si ça me plait je fonce. J’ai également écrit un livre, (« You are dope », « Tu es génial » en français, un livre de développement personnel, Ndlr) j’ai été consultant télé, tout peut arriver avec moi ! (rires)

France Basket, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi