samedi 26 novembre 2022

Parisse : le vétéran de Toulon fait de la résistance

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Le vétéran de Toulon et du top 14 a décidé de rempiler pour une saison supplémentaire avec le club varois. Sergio Parisse vit une belle vie à Toulon.

Sergio Parisse a fêté ses 39 ans le 12 septembre. Mais ne lui parlez surtout pas de retraite ! Ce leader dans l’âme a décidé de prolonger pour une saison supplémentaire avec le RCT. On aurait aimé partager cette bonne nouvelle avec lui. Mal- heureusement ayant contacté le club varois à ce sujet, aucune réponse ne nous a été donnée…

« J’ai décidé de continuer l’aventure avec le RCT après pas mal de temps de réflexion, car à un certain âge il faut se poser les bonnes questions, a expliqué le joueur le plus capé (142 sélections) du Top 14 sur le site du club. Je suis ravi d’avoir pris cette décision. J’ai décidé de continuer car j’ai surtout écouté mon corps et ma tête. J’ai senti que j’avais encore des choses à donner. Je me sens encore capable d’aider l’équipe sur le terrain et d’être performant. Je suis venu dans ce club pour gagner des titres avec Tou- lon. C’est ce qui me motive de faire ces sacrifices qu’il faut faire encore à un certain âge »

« A 39 ans, c’est sa longévité à haut niveau qui est frappante, souligne l’ancien toulonnais Aubin Hueber devenu directeur sportif de l’équipe féminine du RCTPM (Rugby Club Toulon Provence Méditerranée). Cela signifie qu’il est impeccable sur sa préparation physique et sur sa façon de voir le rugby professionnel. Il reste à la pointe du combat. Sergio Parisse demeure un joueur qui a marqué l’histoire du rugby mondial. C’est un rugbyman de grande qualité. Il décide de continuer une année de plus et se met en mode transitoire. C’est à confirmer, mais il serait prévu qu’il passe dans le staff pour s’occuper de la touche. Il devrait s’occuper des espoirs ou des Crabos avec Mathieu Bastareaud. »

Une après carrière à Toulon avec Bastaraud

« C’est une excellente nouvelle pour les jeunes qu’un joueur de cette trempe amène son savoir et une telle plus-value. Concernant sa fin de carrière, souhaitons-lui qu’il la finisse comme Jonny Wilkinson à Toulon avec un titre (en 2014, Ndlr). C’est ce qu’on peut lui souhaiter. Quand on arrive à un âge un peu avancé, on peut toujours se demander s’il ne va pas faire l’année de trop. Mais entre le staff d’expérience composé de Franck Azéma et Pierre Mignoni et Sergio, ils savent qu’il sera utilisé à dose homéopathique sur des matches bien précis. Sergio Parisse à 39 ans ne va pas jouer tous les matches et tous les gros matches. Ils vont certainement cibler avec lui certains rendez-vous quand certains joueurs pourront se reposer. Sergio pourra alors apporter toute son expérience au niveau du paquet d’avants et de la touche ».

Il serait donc très étonnant de ne pas voir Sergio Parisse en cours de saison être ce dynamiteur merveilleux auteur de quelques éclairs de génie. Ses adversaires seraient bien inspirés de ne pas lui laisser un champ d’action trop important. Même à 39 ans ! Car nul doute que l’Italien a envie de finir en beauté, avec un titre au bout.

Une saison supplémentaire avec le RCT. On aurait aimé partager cette bonne nouvelle avec lui. Malheureusement ayant contacté le club varois à ce sujet, aucune réponse ne nous a été donnée…

« J’ai décidé de continuer l’aventure avec le RCT après pas mal de temps de réflexion, car à un certain âge il faut se poser les bonnes questions, a expliqué le joueur le plus capé (142 sélections) du Top 14 sur le site du club. Je suis ravi d’avoir pris cette décision. J’ai décidé de continuer car j’ai surtout écouté mon corps et ma tête. J’ai senti que j’avais encore des choses à donner. Je me sens encore capable d’aider l’équipe sur le terrain et d’être performant. Je suis venu dans ce club pour gagner des titres avec Toulon. C’est ce qui me motive de faire ces sacrifices qu’il faut faire encore à un certain âge ».

Une fin à la Wilkinson ?

Une approche des choses, de son métier, qui colle parfaitement à la mentalité de ce guerrier, 3ème ligne natif de La Plata en Argentine. Il est instructif de revenir sur certains moments clés majeurs du parcours de cet immense leader. Car Toulon tient bien là un sacré joueur de rugby. Parisse est arrivé dans le club de la Rade en 2019 en provenance du Stade Français Paris où il a fait quasiment toute sa carrière à partir de 2005 (avant cela il avait porté les couleurs de Trévise entre 2002 et 2005) :

« Nous sommes heureux du ré-engagement de Sergio. C’est un joueur important pour le groupe. Il dispose d’une grande expérience. Il aime transmettre. Parallèlement à son statut de joueur et à la préparation de son diplôme d’entraîneur, Sergio interviendra auprès des jeunes du club, notamment les U18 afin de renforcer leurs acquis sur le secteur de la touche » ont expliqué les coachs Franck Azéma et Pierre Mignoni.

Capé à 142 reprises avec la Squadra Azzurra, les Toulonnais peuvent profiter d’un joueur à l’expérience énorme. Sergio Parisse a participé à cinq Coupes du monde (2003, 2007, 2011, 2015, 2019). Le double champion d’Italie avec Trévise, double champion de France avec le Stade Français (2007 et 2015) vainqueur de challenge européen (2017) toujours avec le Stade Français, garde une motivation exemplaire. Entre son déssir de transmettre et son savoir aux plus jeunes jeunes et sa grinta communicative pour rester au plus haut niveau, nul doute que ce champion donnera encore le meilleur de lui-même cette saison. Son professionnalisme, son exemplarité, son hygiène de vie et son sens du devoir ne laissent planer aucun doute :

« A 39 ans, c’est sa longévité à haut niveau qui est frappante, souligne l’ancien toulonnais Aubin Hueber devenu directeur sportif de l’équipe féminine du RCTPM (Rugby Club Toulon Provence Méditerranée). Cela signifie qu’il est impeccable sur sa préparation physique et sur sa façon de voir le rugby professionnel. Il reste à la pointe du combat. Sergio Parisse demeure un joueur qui a marqué l’histoire du rugby mondial. C’est un rugbyman de grande qualité. Il décide de continuer une année de plus et se met en mode transitoire. »

Parisse dans la légende du Top 14

« C’est à confirmer, mais il serait prévu qu’il passe dans le staff pour s’occuper de la touche. Il devrait s’occuper des espoirs ou des Crabos avec Mathieu Bastareaud. C’est une excellente nouvelle pour les jeunes qu’un joueur de cette trempe amène son savoir et une telle plus-value. Concernant sa fin de carrière, souhaitons-lui qu’il la finisse comme Jonny Wilkinson à Toulon avec un titre (en 2014, Ndlr). C’est ce qu’on peut lui souhaiter. Quand on arrive à un âge un peu avancé, on peut toujours se demander s’il ne va pas faire l’année de trop ».

« Mais entre le staff d’expérience composé de Franck Azéma et Pierre Mignoni et Sergio, ils savent qu’il sera utilisé à dose homéopathique sur des matches bien précis. Sergio Parisse à 39 ans ne va pas jouer tous les matches et tous les gros matches. Ils vont certainement cibler avec lui certains rendez-vous quand certains joueurs pourront se reposer. Sergio pourra alors apporter toute son expérience au niveau du paquet d’avants et de la touche ».

Il serait donc très étonnant de ne pas voir Sergio Parisse en cours de saison être ce dynamiteur merveilleux auteur de quelques éclairs de génie. Ses adversaires seraient bien inspirés de ne pas lui laisser un champ d’action trop important. Même à 39 ans ! Car nul doute que l’Italien a envie de finir en beauté, avec un titre au bout.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi