mercredi 22 mai 2024

Pau (TOP 14) : priorité au jeu et au maintien, avant tout

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Pau n’aura pas la prétention de jouer les phases finales du Top 14. Du côté Hameau, on cherchera d’abord à se maintenir tout en jouant les trouble-fêtes. En donnant la priorité au jeu.

Il suffit de lire ou d’entendre les discours pour s’en convaincre. A Pau, on ne veut pas de mauvaise pression. On parle avant tout de rugby, de plaisir et de jeu. Des valeurs qui sont essentielles pour le manager Sébastien Piqueronies et des principes qui seront la base de la réussite de son équipe cette année.

« C’est une évidence. Ce qui nous lie, c’est le rugby. Aujourd’hui, on s’entraîne pour être meilleur au rugby. C’est un groupe qui consolide ses fondations. On a la grosse majorité de l’effectif qui était là la saison dernière. Ils vont consolider cet état d’esprit et ce travail effectué ces derniers mois. Ce groupe a été bonifié par l’apport de 7-8 joueurs qui nous amènent leur compétence et leur état d’esprit. »

Pau tranquille en Top 14

En effet, l’an passé, la Section Paloise s’est offert un maintien tranquille en Top 14 et ne serait pas contre faire pareil cette saison, tout en réussissant quelques beaux coups d’éclat comme cela avait été le cas face à Montpellier, Clermont, Toulouse ou encore l’UBB. A Pau, on sait que l’on est capable de mieux en continuant d’allier un climat d’exigence dans le travail, le tout dans la bonne humeur et la convivialité. Sans jamais oublier le ballon qui reste l’élément central dans la politique de développement de la Section.

Si certains cadres sont partis (Lespiaucq, Habel-Kueffner, Hastoy,…), on sait que l’on possède une base solide pour affronter le Top 14. Et le recrutement de Sébastien Piqueronies a été dans ce sens avec l›arrivée d›éléments prometteurs comme le champion du monde U20 Sacha Zegueur d’Oyonnax « Il vient grandir et confirmer la promesse de son talent » qui réalise son rêve de jouer en Top 14 ou encore du talentueux centre d’Agen, Emilien Gailleton, capitaine des U20 de l’équipe de France cette année.

Ils seront à suivre, tout comme les revanchards Clément Laporte et Mickaël Capelli qui arrivent respectivement de Lyon et de Montpellier. Guram Papidze (La Rochelle) et Romain Ruffenach (Biarritz) batailleront aussi pour se faire une place dans le groupe palois.

Une base solide

Car la force de Pau a été justement de continuer sur les bases de son effectif actuel, en gardant des joueurs comme Jordan Joseph, qui a été l’une des révélations du Top 14 ou encore Thibaut Hamonou qui s’est lié définitivement avec la Section. L’an passé, Sébastien Piqueronies a su poser les fondations pour les succès à venir. Le recrutement de jeunes éléments prometteurs ces derniers années se confirme cette année.

Mais cette saison pourrait en surprendre plus d’un. A Pau, on n’a pas à rougir face aux autres effectifs car celui de la Section ne manque pas de talents. Et quand on pense que certains joueurs comme Zack Henry ne pensent qu’à prendre leur revanche, cela promet d’offrir de belles rencontres du côté du Hameau.

Les titulaires sont toujours en place et le groupe s’est étoffé. Sébastien Piqueronies possède les armes pour emmener son effectif loin et faire en sorte que les jeunes progressent encore tout en offrant un visage séduisant sur le terrain. La sauce semble enfin prendre dans le Béarn et ce ne sont pas les supporteurs qui vont s’en plaindre. Ils ne demandent qu’à vibrer encore aux exploits de la Section Paloise.

La recrue : Capelli pour retrouver de la voix

Champion de France avec Montpellier la saison dernière, Mickaël Capelli arrive à Pau avec l’envie d’enfin redonner un élan positif à sa carrière. Formé du côté de Grenoble, le 2ème Ligne était devenu une promesse du Top 14. Une histoire de deux ans avec Montpellier souvent freinée par les blessures et notamment des problèmes à l’épaule.

Opéré en avril 2021, puis en octobre, il travaille pour revenir sur les terrains et se verra récompenser de ses efforts par le Bouclier de Brennus en 2022. A la recherche de temps de jeu, il n’a pas hésité longtemps pour rejoindre Pau et Piqueronies qui feront tout pour lui permettre de retrouver la lumière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi