samedi 26 novembre 2022

Rétro : Pauleta, la légende du PSG avant QSI

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Après avoir explosé à Bordeaux (2000/2003), l’ancien attaquant d’Estoril et de La Corogne devient une légende du PSG. Pedro Miguel Pauleta est l’attaquant des années 2000 qui porte une équipe parisienne inconstante, qui n’a pas le niveau de l’équipe actuelle. 

L’Aigle des Açores n’est pas arrivé au PSG dans la meilleure période du club (20032008) mais son talent, son sens du but, son abnégation lui ont permis de repartir en légende avec 109 buts en 211 matches toutes compétitions confondues.

Quand il arrive dans la capitale il a, pourtant, une énorme pression sur les épaules car il sort de trois grosses saisons avec les Girondins. Les dirigeants parisiens dépensent 10 millions d’euros pour l’avoir. L’international portugais ne sait pas encore qu’il fera les beaux jours du club, qu’il en deviendra une légende et l’un des meilleurs buteurs de l’histoire.

A son arrivée, le Portugais a de grosses ambitions, il veut découvrir la Ligue des Champions, gagner des titres dont celui de champion de France et il parvient à tirer son épingle du jeu au sein d’un collectif qui alterne le bon et le moins bon. Dès sa première saison il marque 18 buts en championnat au sein d’un collectif moyen. Chaque saison, il fait le boulot, marque au moins huit buts et prend le brassard de capitaine au bout de deux saisons. Pauleta marque des buts spectaculaires, il est toujours bien placé, il fait beaucoup d’efforts sur le terrain, ne se contentant pas d’attendre le ballon dans la surface de réparation adverse.

Pauleta, la légende des années 2000 de Paris

Vainqueur de la Coupe de France en 2004 et 2006 et de la Coupe de la Ligue en 2008 il doit cependant attendre les troisième et quatrième saisons de son aventure parisienne en 2006 et 2007 pour terminer meilleur buteur du championnat avec 21 et 15 buts. Sur les 21 buts il ne marque que deux penaltys et il devance largement, de sept réalisations, Fred et Peter Odemwingie. La saison suivante, il est désigné meilleur buteur après une lutte âpre avec Steve Savidan (13 buts) et Ismaël Bangoura (12 buts). Sur sa dernière année dans la Capitale son total de buts tombe à huit unités, son nombre de buts le plus faible depuis son arrivée en France. 

Il commence à marquer l’histoire du club en 2007 avec un doublé face à Montpellier qui lui permet de rejoindre Dominique Rocheteau comme meilleur buteur de l’histoire du club avec ses 99ème et 100ème buts. En décembre de la même année, il prend la tête du classement avec son 101ème but sous le maillot parisien. 

En planant sur le championnat et en faisant trembler les filets adverses, l’Aigle des Açores devient logiquement le meilleur buteur de l’histoire du club à l’heure de faire ses adieux en 2008, des adieux d’autant plus émouvants qu’il met un terme à sa carrière de joueur. 

Il restera le recordman de buts (109 réalisations) jusqu’en 2015 

Pauleta restera le recordman de buts (109 réalisations en 211 matches) de l’histoire du club jusqu’en 2015 lorsqu’il sera dépassé par Zlatan Ibrahimovic. Il est aujourd’hui descendu au quatrième rang des meilleurs buteurs derrière Edinson Cavani, Kylian Mbappé et Zlatan Ibrahimovic mais il reste l’un des joueurs préférés des supporteurs qui appréciaient son humilité, son professionnalisme et son amour pour le club.

Son plus grand regret aura été de ne pas avoir décroché le titre de champion de France. Il n’en est pas passé loin en 2004 avec une deuxième place. Mais quatorze ans après son départ, il continue de clamer son amour pour le PSG et quand il revient au Parc des Princes il reçoit une ovation digne des plus grands.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi