mercredi 22 mai 2024

Sasha Vezenkov (Olympiacos) est-il si fort que ça ?

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Nommé MVP en février en Euroligue, l’international bulgare Sasha Vezenkov (27 ans) brille de mille feux avec l’Olympiakos. Suffisant pour rejoindre les Kings de Sacramento en NBA qui ont ses droits ?

En Euroligue, l’ASVEL et l’Olympiakos ont connu une saison diamétralement opposée. L’équipe du Pirée, 1ère à l’issue de la saison régulière, a déroulé son basket alors que celle de TJ Parker a terminé bonne dernière. Le Villeurbannais Youssoupha Fall le reconnaît :

« Collectivement, on vit une saison assez compliquée. On est en queue de peloton en Euroligue. Il existe pas mal d’explications à cela, qui ne nous ont pas facilité la tâche comme les blessures par exemple. A l’échelon national, c’est bien mieux. On a déjà gagné un trophée (la Leaders Cup, Ndlr) et on est en course dans d’autres compétitions (Coupe de France ; finale contre Monaco, championnat…, Ndlr). On va donc essayer de gagner le plus de trophées possibles ».

Vezenkov a donné une leçon à l’ASVEL

Dès qu’il s’agit d’évoquer l’Olympiakos et son champion, Sasha Vezenkov (2m06), l’ancien joueur de Baskonia change de ton. Et pour cause. Fin mars, en Euroligue, le club grec a infligé une véritable correction à l’ASVEL : 55-81 ! Vezenkov (9 points) et ses déplacements ont fait en particulier très mal à l’équipe double championne de France en titre. Depuis le début de la compétition, le natif de Nicosie est tout en haut du classement dans différents registres : 17,6 points de moyenne (n°1), 7,1 rebonds (n°2), n°1 à l’évaluation :

« Vezenkov réalise une très grosse saison. Son équipe est très performante en Euroligue. Ce joueur est vraiment dans le rythme. Il réalise la meilleure saison de sa carrière. Les résultats de son équipe suivent. Ce qui lui arrive est amplement mérité. A mes yeux, c’est le MVP de cette année. Son QI basket est excessivement élevé. Ce qui m’impressionne le plus chez lui, c’est qu’il bouge admirablement bien sans le ballon. »

« Avec, il fait évidemment de très grandes choses aussi. Il est constamment en train d’essayer de trouver des solutions. Il semble compliqué de lui trouver un profil de joueur qui lui ressemble tant il est atypique. Il réalise beaucoup de grandes choses et il shoote très bien aussi. En un mot, c’est un joueur très complet. Certes, il n’a pas joué en NBA, mais ça dépend de pas mal de paramètres différents comme le contexte, l’âge, l’équipe et son projet ».

Fox et Sabonis militent pour sa venue à Sacramento

Le degré de performance de Vezenkov est tel que le 57ème choix de la draft par les Nets en 2017 est vu par beaucoup d’experts comme le futur MVP de cette campagne d’Euroligue. Dans la perspective de l’obtention de cette distinction personnelle suprême, l’ailier fort de 27 ans a marqué des points (et de nombreux !) lors de la victoire de son équipe à Kaunas (74-72).

L’ancien joueur de l’Aris Salonique et de Barcelone a rendu une copie quasi parfaite contre le Zalgiris : 25 points, avec un 9 sur 9 à deux points, un 2 sur 7 à trois points, ajoutés à 8 rebonds et 2 passes décisives. A cette occasion, l’international bulgare a pu passer la barre mythique des 2000 points en Euroligue. Ce joueur en feu admettait avec modestie début mars sur le site officiel de l’Euroligue, la jouer collectif :

« Nous ne sommes pas une équipe basée sur un seul joueur. Nous nous couvrons les uns les autres. Nous nous battons les uns pour les autres. Nous aimons beaucoup nous passer le ballon et jouer en équipe. »

Avec un Sasha Vezenkov à ce niveau, l’Olympiakos peut espérer rééditer ses performances de 2012 et 2013 en Euroligue, dates des deux derniers couronnements du club du Pirée. Un titre en guise de cadeau d’adieux ? Le joueur a certes prolongé en janvier son contrat avec l’Olympiakos jusqu’en 2025, mais avec des clauses NBA chaque année.

Les Kings de Sacramento, qui possèdent ses droits, lui ont rendu plusieurs fois visite cette saison et pourraient cette fois convaincre le Bulgare de rejoindre la NBA après avoir décliné l’été dernier. De’Aaron Fox et Domantas Sabonis, les deux stars des Kings militent déjà pour sa venue ! Mais le Bulgare ne viendra pas juste pour goûter à la NBA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi