mercredi 22 mai 2024

Sélestat (ProLigue) : beaucoup d’ambition après une 5ème place historique

À lire

Après une 5ème place obtenue en ProLigue, les joueurs de Sélestat ont créé lʼexploit en play-offs en décrochant une improbable montée. Cʼest avec un effectif très jeune que le nouveau coach Laurent Busselier aura la tâche difficile dʼassurer le maintien.

Nouvelle saison dans l’élite du handball français pour Sélestat et nouveau coach, Laurent Busselier qui a pu suivre la saison passée des Sélestadiens depuis son poste d’adjoint à Chambéry.

« J’ai regardé tous les matches de la saison dernière dès le moment que j’ai su que j’allais rejoindre le club. J’ai pu regarder attentivement leur fi n de saison. Le groupe était jeune et un peu irrégulier, mais ce qui est essentiel, c’est qu’à la fi n il y a eu cette montée. Forcément, le bilan reste très positif, il fallait être présent au moment opportun, durant ces play-offs, et le groupe a répondu présent, mais dans le bilan du championnat il y a 17 victoires, 10 défaites et 3 nuls, il y a donc une marge de progression » estime le nouveau coach.

« On a une grosse marge de progression »

L’inter-saison sélestadienne est plutôt atypique puisque la qualifi cation a été très tardive, Laurent Busselier nous décrit une période loin d’être simple.

« Il y a eu deux phases, la première avec la possibilité d’une montée pour le club qui restait infi me. On souhaitait donc travailler avec un groupe jeune à faire progresser, avec l’objectif à moyen terme d’arriver à cette montée. Puis une deuxième phase après l’acquisition de cette place en StarLigue, difficilement prévisible, cela nous a forcés à amener quelques changements pour renforcer le groupe, avec les problématiques que l’on peut avoir à ce moment de l’année, la plupart des joueurs sont déjà engagés. Nous souhaitions nous renforcer sans dénaturer l’effectif et l’objectif d’amener à maturité nos jeunes sur une période de trois ou quatre ans. »

Lire aussi : Hand (ProLigue) : Cherbourg, Pontault et Nancy regardent vers le haut

L’objectif est clair du côté de Sélestat : « Avec un des plus petits budgets et un des effectifs les plus jeunes, on est conscients qu’on joue le maintien. Pour certains, ça parait peut-être déjà mort dans l’œuf, mais on a une grosse marge de progression, donc on va travailler là-dessus. Cela va être très difficile, mais pour moi ce n’est pas impossible » assure Laurent Busselier. Même si Sélestat fait figure de petit Poucet, sa plus grande faiblesse pourrait devenir une force selon le nouveau coach.

Sélestat, un staff vigilant sur la jeunesse du groupe

« Notre jeunesse est sûrement pour l’instant une faiblesse puisqu’elle est facteur de notre irrégularité. Mais on sait sur quoi bosser, il faut pérenniser tout cela, que ça devienne la force de notre effectif. Selon la maturité de chacun, mais la jeunesse, c’est aussi la fougue, la vitesse ou l’insouciance. Maintenant, très peu de mes joueurs ont connu le niveau auquel on va devoir jouer, avec un championnat qui ne cesse de progresser. Aujourd’hui, on va jouer dans un championnat devenu l’un des premiers si ce n’est le premier championnat européen. Le groupe est soudé et se connaît bien, il faudra que le collectif prenne le dessus surtout dans les moments compliqués. »

La saison de Sélestat promet d’être très intéressante avec les premiers pas d’un coach sur le banc d’une équipe de StarLigue, avec à sa disposition un groupe de jeunes très intéressants à surveiller.

La recrue : viva la Vida !

Ivan Vida, l’international croate doté d’une bonne expérience, rejoint Sélestat en provenance de Nexe en Croatie. L’ailier droit jouera un rôle primordial dans un effectif très jeune et inexpérimenté. L’équipe alsacienne accueille dans ses rangs un joueur qui a l’expérience du très haut niveau. Il vient renforcer le poste de l’aile droite sélestadienne.

Le croate de 27 ans est un finisseur redoutable, capable même de défendre par moments au poste 2, sur les arrières adverses. Le gaucher possède donc un très bon physique pour son poste avec son 1m86 pour 86 kg. Sa polyvalence, son expérience et son leadership seront une grosse plus-value pour son coach Laurent Busselier.

Fanch Tessier-Merhand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi