dimanche 21 juillet 2024

Taillefer, Papidze, Hewat, Warrion : les futurs grands du Top 14

À lire

Ils franchiront la frontière entre la Pro D2 et le top 14 cet été (ou avant). Ces Pépites De la deuxième division vont tenter De se faire une Place Dans l’élite Du rugby français. Découverte.

Bastien Vergnes-Taillefer (de Colomiers À L’UBB)

Après trois ans à Colomiers, Bastien VergnesTaillefer va s’envoler pour Bordeaux. A 23 ans, le 3ème ligne quitte la Pro D2 pour découvrir le Top 14. Le début d’une très belle carrière assurément pour un jeune talent initialement courtisé par Castres.

Je suis super content de rejoindre Bordeaux. Honnêtement, je ne sais pas trop à quoi m’attendre. Je me suis toujours dit que si j’avais l’opportunité de jouer au plus haut niveau j’irai. Je veux grappiller les minutes qu’on me donnera et essayer d’être le plus performant possible. »

Formé à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse, Vergnes-Taillefer s’apprête à renforcer un poste dégraissé suite aux départs de Marco Tauleigne, Beka Gorgadze et Scott Higginbotham. Auteur de son premier essai chez les professionnels, sur la pelouse de Vannes en janvier, Bastien Vergnes-Taillefer est l’un des principaux artisans de la bonne saison de son club en Pro D2. Le Columérin sera en concurrence à son poste avec Afa Amosa ou encore Mahamadou Diaby et l’autre recrue de l’UBB, Louis Picamoles.

« J’étais presque pas content qu’il (Picamoles) vienne (sic), mais je savais que Bordeaux recruterait un autre 3ème ligne. C’est sûr qu’il va m’apprendre beaucoup de choses aux entraînements avec son expérience. C’est super enrichissant de jouer avec un gars comme ça. »Le plus dur commence donc pour Bastien.

Guram Papidze (de Nevers à la Rochelle)

Passé par le LOU entre 2016 et 2018, Guram Papidze n’avait jamais eu l’occasion de fouler les pelouses du Top 14. Ce sera bientôt chose faite à La Rochelle, et après trois saisons d’apprentissage à Nevers, en Pro D2. Le pilier droit remplace Loni Uhila, débarqué en joker médical cette saison, et tentera de se faire une place de choix au sein du groupe de Jono Gibbes.

Arrivé au centre de formation de Lyon il y a cinq ans, le Géorgien ne s’est imposé que cette saison à l’USON Nevers. Titulaire en puissance dans la Nièvre, Papidze est un joueur rapide malgré son poids (122 kg). Ses trois essais en Pro D2 ont fait de lui une priorité pour La Rochelle. Après un baptême de feu délicat au LOU, Guram Papidze devra batailler à son poste avec Uini Antonio, Dany Priso et l’Argentin Ramiro Herrera. Le pilier droit devra se démarquer dès ses débuts dans une équipe à la lutte pour le titre cette année.

Reece Hewat (de Béziers à Pau)

Un dernier essai contre Béziers et une blessure aux cervicales auront donc mis fin à l’aventure de Reece Hewat à Aurillac. Le 3ème ligne australien, indisponible jusqu’à la fin de la saison, a officialisé son arrivée dans le Top 14, à Pau. A 23 ans, l’ancien international juniors des Wallabies découvre enfin l’élite française.

« Depuis que je suis arrivé en France, mon but était de rejoindre le Top 14. Je suis confiant concernant mon niveau, mais je vais tout donner pour Pau. Je vais travailler dur parce que c’est un honneur de rejoindre un tel club. J’ai eu beaucoup de blessures dans ma carrière, et c’est vraiment une belle récompense ce qui m’arrive. »

Formé aux Queensland Reds, Hewat a quitté l’Australie en 2018 pour Aurillac. Après un an sans s’imposer, il est devenu un cadre indispensable ces deux dernières saisons avec 11 titularisations sur 11 matches disputés en 2020/2021. Son arrivée dans le Top 14 n’est qu’une suite logique. Reece Hewat aura du pain sur la planche à son arrivée dans les Pyrénées.

A la lutte pour leur maintien, les Vert et Blanc s’appuient au poste de 3ème ligne sur Martin Puech et le All-Black Luke Whitelock. Deux sérieux concurrents. »Je peux jouer 6, 7 ou 8. Quoi qu’il arrive, je peux jouer partout où le coach voudra, même si je suis vraiment un 8. J’ai beaucoup de respect pour Luke Whitelock, qui est un All-Black, mais je vais me battre pour gagner ma place. »

Retrouvez cet article et toute l’actu du vélo dans Rugby magazine, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

Adrien Warion (de Provence rugby à Toulon)

À 20 ans seulement, la pépite de Provence Rugby va découvrir le haut niveau du Top 14 à Toulon. Le jeune joueur de la génération 2001 va tenter de se faire une place dans l’effectif varois. Une belle aventure à venir pour le grand bonhomme de 2m02.

Pur produit de Provence Rugby, Warion s’est imposé comme l’un des joueurs les plus prometteurs de l’équipe. Titulaire sur ses 11 apparitions, le Français a disputé plus de 500 minutes et donc engrangé de l’expérience, assez pour convaincre le RCT d’obtenir son prêt pour la fin de saison 2020/2021, avant de le signer pour trois saisons.

Considéré comme l’une des belles pépites françaises du moment, Adrien Warion remplacera au poste de 2ème ligne Romain Taofifenua, en partance pour Lyon. Il faudra déloger Brian Alainu’Uese, titulaire indéboulonnable à Toulon, mais également Eben Etzebeth. Le minot va devoir jouer des coudes.

Oscar Bertrand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi