lundi 4 mars 2024

Tennis : pour Djokovic, la saison finit sur une défaite et une grosse polémique !

À lire

C’est une fin de saison en eau de boudin pour la Serbie de Djokovic. Face à l’Italie de Sinner, le pays balte a subi la leçon des Italiens. Une fin de saison amer pour le Djoker qui a refusé un contrôle anti-dopage.

La saison de Novak Djokovic est exceptionnelle avec 3 titres du Grand Chelem et le Masters en poche. Le Serbe a consolidé sa place de numéro un mondial. Le récent vainqueur du tournoi des Maîtres voulait emmener la Serbie vers le titre de la Coupe Davis. Trophée qui manque toujours dans l’armoire à trophée du Serbe.

La Serbie avait pourtant bien fait les choses en décrochant un point et laissant l’Italie à égalité avant le match de son champion contre Sinner. L’Italien avait un avantage psychologique sur le numéro un mondial. Il l’avait battu à Londres lors de la phase de poules.

Avant que ce dernier ne lui mettre une belle fessée en finale à Londres. Djokovic avait réglé la mire sur l’affrontement avec Sinner. Notamment dans la perspective de la lutte des nations en Coupe Davis.

Le Djoker et l’Italien se sont donc retrouvés pour une dernière bataille entre leurs deux pays. À ce petit jeu, ce sont les partenaires de Sinner qui ont vécu la plus belle des émotions. D’une part, ils ont profité de la domination de Sinner en simple pour creuser l’écart et mettre fin au suspense dans le double.

À LIRE AUSSI : le guide tennis à regarder

Djokovic hors du coup sur tous les plans

L’Italie dompte la Serbie au terme d’un combat mémorable mais qui met fin à la superbe saison de Djokovic. Le numéro un mondial a aussi affronté le médecin du contrôle anti-dopage. En effet, lors de cette demi-finale, les équipes avaient été mis au courant de contrôles aléatoires, avant, pendant ou après les rencontres.

Les capitaines des sélections avaient été mis au courant de la procédure mais elle n’a pas du tout contenté le recordman de titres en Grand Chelem. Djokovic était même furieux de cette rencontre avec le médecin du contrôle anti-dopage. Une colère noire qui a précipité sa chute.

« C’est la première fois que ça m’arrive. Cela n’a pas de sens de le faire avant quand je serai là après le match, a-t-il détaillé en Serbe après son succès contre Norrie. Ils m’ont prévenu une heure et demie avant de commencer. J’ai mes routines d’avant-match et je n’ai pas à penser à ce moment-là à donner du sang ou de l’urine. »

« Je me suis disputé avec lui parce que c’est quelque chose qui ne m’était pas arrivé en 20 ans de carrière. Il s’est assis dans un des coins et m’a suivi pendant des heures. C’est scandaleux. J’ai toujours défendu les contrôles, mais pas avant les matches. Il n’y a rien à cacher, mais il doit y avoir certaines limites. »

Djoko au repos, le tennis reprend en 2024

Le tennis fait une pause bien mérité après une saison éprouvante pour les organismes. Carlos Alcaraz et toutes les têtes de série auront un programme 2024 extrêmement dense pour les corps.

Le temps fort de l’année étant les Jeux Olympiques de Paris en août 2024 et un tournoi de tennis à Roland Garros qui accueillera pour la première fois deux sessions de tennis en l’espace de quelques mois.

Ce serait pour les prétendants à la médaille d’or, l’histoire de marquer le coup en plus des 4 levées du Grand Chelem calendaire.

À LIRE AUSSI : Roger Federer adoube Carlos Alcaraz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi