lundi 27 mai 2024

TRANSFERTS RUGBY : la valse des demis d’ouverture

À lire

Ils sont beaucoup a avoir brillé avec leur club respectif cette saison en Top 14. Cela a particulièrement agité le marché des transferts. Coup d’oeil sur les clubs des numéros 10 du championnat la saison prochaine.

Le demi d’ouverture est depuis très longtemps le poste le mieux rémunéré. Cela se vérifie surtout en Top 14. Véritable stratège de son équipe, l’ouvreur doit savoir orienter le jeu tant à la main qu’au pied. Dans des matchs où l’occupation est de plus en plus l’une des clés de la victoire, son rôle est plus que crucial. Très souvent buteur, le numéro 10 doit également savoir gérer la pression mentale. En bref, ce poste doit incarner un homme qui a tout du joueur décisif.

On débute ce petit tour des transferts de la saison 2022-2023 par l’ouvreur de la Section Paloise Antoine Hastoy (photo) qui s’envolera la saison prochaine pour le Stade Rochelais. Ils accueilleront aussi dans leurs rangs l’arrivée du polyvalent Ulupano Seuteni, ouvreur à temps partiel.

Anthony Belleau, à l’ASM pour concurrencer Jules Plisson

De son côté, le club Rochelais a acté les départs de Ihaia West et Jules Plisson. Le premier, indiscutable titulaire des Maritimes prendra la direction du RC Toulon alors que le deuxième se dirigera à l’ASM Clermont.

Le club du Var enregistre, lui, les départs de Anthony Belleau qui rejoindra également l’ASM où il sera en concurrence avec Jules Plisson et, celui de Louis Carbonel, enfant du club en partance pour Montpellier.

En plus des deux nouveaux arrivants, Clermont pourra s’appuyer sur le jeune et prometteur Gabin Michet. L’expérimenté Camille Lopezquittera l’ASM à l’issue de la saison pour rejoindre l’Aviron Bayonnais. Et, JJ Hanrahan rejoindra les Dragons après seulement une petite saison décevante en Auvergne.

Les Montpelliérains se sépareront du champion du monde Handré Pollard, demi d’ouverture et centre de cet effectif. C’est Outre-Manche, à Leicester qu’il posera ses valises. Le club Héraultais pourra toujours compter sur son ouvreur italien Paolo Garbisi. Auteur d’une bonne saison, sa prolongation serait tout sauf une surprise.

Un futur incertain pour Tim Nanai-Williams

L’UBB pourra compter sur son ouvreur international Matthieu Jalibert engagé jusqu’en 2025 et le jeune Mateo Garcia qui semble prendre la suite de François Trinh-Duc, à la retraite à l’issue de cette saison en attendant la possible signature du Toulousain Zack Holmes.

Thomas Ramos a prolongé jusqu’en 2027 et devrait suppléer Romain Ntamack au poste d’ouvreur du côté du double titré Toulousain. La prolongation du contrat de ce dernier n’a pas encore été officialisé mais est quasiment actée alors que le futur du polyvalent Tim Nanai-Williams est encore incertain.

Rien ne semble bouger au Racing 92 qui devrait évoluer avec Finn RussellAntoine Gibert et Ben Volavola jusqu’en 2023.

De même au Castres Olympique qui pourra compter une saison de plus sur l’infatigable Benjamín Urdapilleta et sa doublure Ben Botica lié au club jusqu’en 2024.

Tout comme au LOU qui s’appuiera une deuxième saison sur Léo BerdeuLima Sopoaga ou encore Jean-Marc Doussain.

C’est le cas également du Stade Français qui comptera sur Joris Segonds qui ne cesse de monter en puissance, l’argentin Nicolas Sanchez, et le jeune Léo Barré.

Antonin Petitrenaud

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi