mardi 5 juillet 2022

TRANSFERTS TOP 14 : une page se tourne à l’ASM, qui attend Irae Simone

À lire

5ème étape de notre tour d’horizon sur les transferts des clubs du TOP 14 pour la saison 2022-2023. Aujourd’hui, le club de l’ASM Clermont Auvergne.

Au terme d’une saison très moyenne qui leur a valu une élimination en 1/8ème de finale de l’European Rugby Champions Cup et une 7ème place au classement du Top 14, l’heure des Clermontois est au renouveau. 

Aussi bien au niveau de la direction, que du staff ou des joueurs, ça bouge en Auvergne.Plus de temps à perdre, le 9 juin, Jean-Michel Guillon, président directeur général, accompagné de Jono Gibbes, entraîneur en chef et Didier Retière, directeur du développement sportif se sont exprimés en conférence de presse pour exposer le projet des années à venir positionnant l’ASM comme référence avec l’ambition d’aller chercher le premier titre européen d’ici 2025 et de jouer le championnat dès la prochaine saison.

Les départs : Parra et Lopez, c’est terminé

En tête de liste des départs comment ne pas évoquer ceux de la charnière internationale que forment Morgan Parra et Camille Lopez.Le premier est arrivé en 2009 au club, il comptabilise plus de 300 feuilles de matchs en Jaune et Bleu, a remporté 2 Boucliers de Brennus et une Challenge Cup. « La Ronce » incarne le profil parfait du combattant et du meneur. Il rejoindra le Stade Français Paris.Le deuxième a porté le maillot Clermontois durant 8 ans, a soulevé un Brennus et une Challenge Cup, s’en ira à l’âge de 33 ans à l’Aviron Bayonnais récemment promu en Top 14. Il a été associé à son copain demi de mêlée à 93 reprises, un record pour l’ASM.Leurs 2 départs marquent un réel tournant au sein du club.Les 3 internationaux Peni Ravai (Fidji), Sipili Falatea (France), et Kotaro Matsushima (Japon) quittent également l’Auvergne. 

Le fidjien ne sait pas s’il pourra rejouer au rugby, en tout cas pas en France à cause d’une blessure aux cervicales.Le français encore appelé avec le XV de France au Japon s’en ira en terre Bordelaise tout comme le centre des Jaune et Bleu Tani Vili, presque international, appelé à multiples reprises avec les Bleus. Après une sélection avec le maillot des Barbarians, il connaîtra sans doute sa première cape cet été. Le japonais n’ira pas au-delà de son contrat de 2 saisons et préfère rentrer au pays pour des raisons principalement familiales.

L’ouvreur irlandais JJ Hanrahan n’a pas convaincu et prend la direction du Pays de Galles où il évoluera la saison prochaine avec le maillot des Dragons.L’ailier Bastien Pourailly aligné a seulement 5 reprises cette saison en Top 14 a signé à Bayonne.Clément Lanen rejoindra Massy récemment promu en Pro D2.

Les arrivées : la tête d’affiche Irae Simone

La recrue phare est sans doute le centre international Wallaby aux 2 sélections Irae Simone (photo). Il débarquera en Auvergne à l’âge de 26 ans en provenance des Brumbies. C’est un renfort de poids (1,93m / 105kg) au centre du terrain. Son association avec George Moala devrait mettre à supplice plus d’une défense en Top 14.Pour combler les départs des 2 ouvreurs actuels se sont Anthony Belleau et Jules Plisson qui viendront en renfort. Les 2 numéros 10 profiteront de cette arrivée en Auvergne pour relancer leur carrière respective.

Julien Hériteau qui a connu sa première sélection avec le maillot tricolore en Australie rejoindra également les rangs Clermontois.Pour l’instant seule recrue du pack, Loïc Godener essayera de se faire une place en troisième ligne.Les non JIFF Bautista Delguy et Alex Newsome débarquent de Perpignan et des Waratahs pour venir enflammer le triangle arrière où Penaud, Raka et Tiberghien ont pris leurs marques cette saison. Des arrivées sont encore prévues avant le mois d’août.

Les prolongations : les jeunes font leur trou

Ils sont 7 à être âgés de moins de 25 ans et à avoir prolongé leur contrat cette saison.Ceux qui se sont le plus démarqués cette saison sont le pilier Beria avec 15 feuilles de matchs et l’ailier/arrière Tiberghien qui a disputé pas moins de 24 rencontres. À 22 ans, les 2 joueurs se sont clairement fait une place dans le XV de départ.Thibault Lanen, Lucas DessaigneKilian TixerontGabin Michet et Thomas Rozière ont eux profité de chaque minute qu’ils avaient à disposition pour briller sur le champ. Leur prolongation de ces jeunes est mérité et nul doute qu’ils seront de plus en plus utilisés dans les saisons à venir. Les plus expérimentés BeheregarayNaqalevu et O’Connor ont prolongé jusqu’en 2024.Un des cadres de cette équipe, Vahaamahina s’est lui engagé jusqu’en 2025.

Aucun joueur professionnel arrive en fin de contrat à l’issue de cette saison.

Notre avis : il faudra du temps à l’ASM pour se reconstruire

Avec les départs à la charnière des talentueux Morgan Parra et Camille Lopez, une page va se tourner pour l’ASM. Cela ne risque pas de se faire du jour au lendemain. Les numéros 10 arrivants sont à un moment creux de leur carrière, vont avoir beaucoup de pression et vont devoir répondre aux attentes très rapidement.

La saison prochaine s’annonce compliquée. En manque de repères, nous ne voyons pas les Clermontois accrocher les places qualificatives aux phases finales. Mais, cela peut permettre à pas mal de jeunes de gratter du temps de jeu et gagner en expérience. L’idée de décrocher un premier titre européen d’ici 2025 semble compliqué mais pas inatteignable. La marge de progression est encore très importante. 

Antonin Petitrenaud

source : allrugby.com

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi