samedi 28 janvier 2023

Vente de l’OL : une bombe lancée dans la journée ?

À lire

l’Olympique Lyonnais attend encore et toujours que John Textor rachètent les parts d’IDG Capital, Pathé et celles en partie de Jean-Michel Aulas. L’Américain fait patienter un club dont la patience a atteint ses limites. Les actionnaires et le board d’OL Groupe devaient décider ce dimanche 04 décembre dans la soirée la suite à donner. Pour l’instant, il n’y a pas eu de communiqué, signe que tout n’est pas encore fait. En cause, le décalage horaire entre la France et les États-Unis.

À Lyon on ne parle que de ça. La vente de l’OL s’éternise et ça commence à en chauffer plus d’un entre le Rhône et la Saône. Quid de l’avenir du mercato, des investissements promis. Si Romain Molina dans nos colonnes fustigeait le bonhomme Textor et son business plan, pour l’heure, Lyon n’a pas communiqué sur sa nouvelle réunion du dimanche 04 décembre dans la soirée.

Les Lyonnais sont dans l’attente d’un document de la PL pour finaliser le rachat de Textor dans les moindres détails. Étant donné qu’il est actionnaire de Crystal Palace, il doit d’abord transférer ses parts à sa société Eagle.

> LIRE ICI : Divorce total entre John Textor et Jean-Michel Aulas, la vente annulée ?

Ce qui fait grincer des dents le board lyonnais qui a déjà repoussé deux fois la vente finale du club. Si le club aux 7 titres de champion de France ont encore un peu de temps, il va falloir faire vite. Dans quelques semaines la Ligue 1 reprend et le mercato ouvre ses portes.

Laurent Blanc et le sportif pas concernés pour le moment

Si en coulisse, les dirigeants du Groupama Stadium s’activent, le sportif n’est pas touché par ces dernières nouvelles. Du moins pas encore, car le mercato n’est pas encore à l’ordre du jour. Du moins, officiellement. Pour autant, Laurent Blanc devra forcément composer et réajuster un effectif qui n’est pas le sien.

Quoi qu’il en soit, le nouveau coach de l’OL peaufine la préparation de ses joueurs avec un deuxième stade à Dubai à partir du lundi 12 décembre. Les Lyonnais resteront sur Lyon cette semaine et pourrait enfin savoir où en est la vente. Car à Lyon, les résultats manquent et les finances ont besoin d’un nouveau souffle.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi