mercredi 29 mai 2024

Vettel, oublier Ferrari avec un gros challenge chez Aston Martin

À lire

Quadruple champion du monde avec Red Bull, Sebastian Vettel est en perte de vitesse après un passage mitigé chez Ferrari. L’Allemand veut se relancer et participer au projet Aston Martin est selon lui la meilleure façon d’y parvenir.

Entre 2010 et 2013, Sebastian Vettel dominait la piste, l’Allemand était impérial au volant de sa Red Bull, rien ne semblait pouvoir l’atteindre. Il entre dans la légende de la F1 aux côtés des plus grands en décrochant quatre titres mondiaux.

Après une saison sans victoire en 2014, il rejoint Ferrari avec de grosses ambitions. En remplacement de Fernando Alonso, il avait pour mission de ramener Ferrari dans le haut du classement et gagner le titre suprême.

Mais son passage en Italie reste décevant avec en point d’orgue une dernière saison catastrophique achevée à la 13ème place au classement des pilotes même s’il a gagné 14GP (3 en 2015, 0 en 2016, 5 en2017, 5 en 2018, 1 en 2019 et 0 en 2020), ce qui le place au troisième rang dans l’histoire de Ferrari derrière Schumacher (72 victoires) et Lauda (15).

Tout n’a pas été négatif avec Ferrari, il a terminé 3ème du classement final en 2015, 2ème en 2017 et 2018, 5ème en 2019. Mais, cette année-là, il a largement succombé à la domination de Charles Leclerc. Et il n’a pas réussi à offrir le titre de champion du monde tant attendu par Ferrari, dominé par Mercedes et notamment Lewis Hamilton.

Vettel a des ambitions et un nouveau défi

Le nouveau pilote Aston Martin est revenu en toute simplicité sur son passage chez Ferrari lors de la présentation de l’équipe. Pour lui, c’est désormais du passé :

« Je ne suis évidemment pas satisfait de la façon dont s’est déroulée l’année dernière en terme de performance, mais je n’ai aucun regret. Et puis, je suis vraiment en paix avec l’année dernière. J‘ai envie de débuter cette année, je l’attends avec impatience et j’ai, bien sûr, de très, très grandes attentes »

Un départ était inéluctable après six saisons chez Ferrari, mais peu d’écuries pouvaient l’accueillir. Il a donc fait le choix de rejoindre Aston Martin qui effectue un retour en F1 après 61 ans d’absence. Après avoir traîné sa peine dans le paddock, c’est un Sebastian Vettel excité et motivé qui arrive dans sa nouvelle équipe :

« Même si j’ai couru pour quatre équipes en F1 (Torro Rosso, Red Bull, Ferrari et donc Aston Martin) et pendant de nombreuses années, commencer une nouvelle saison avec une nouvelle équipe me donne toujours un sentiment d’excitation. En tant que pilote, j’ai toujours gardé un œil sur la compétition et cette équipe m’a toujours impressionné par ce qu’elle a pu faire sans le plus gros budget. »

« Nous pouvons remettre Seb au bon endroit. Il a prouvé au cours de toutes ces années qu’il était un grand pilote »

« J’aime l’histoire de la course automobile et Aston Martin est l’un des grands noms du passé, c’est donc amusant de participer à leur retour en F1 après une absence de 61 ans. »

Au sein de l’écurie, on est aussi persuadé que Vettel peut rebondir en se retrouvant dans un environnement où il se sent bien et où on lui fait pleinement confiance :

« Je suis convaincu que nous pouvons remettre Seb au bon endroit. Il a prouvé au cours de toutes ces années qu’il était un grand pilote, il n’a pas perdu ses qualités en quelques mois. Il reste incroyablement détendu et s’intègre très rapidement dans l’équipe.

Ses contributions ont commencé immédiatement et je pense que nous allons tirer le meilleur de Seb. Je pense qu’il est au pic de sa carrière » a expliqué lors de la présentation de l’équipe Otmar Szafnauer, le Team Principal.

Vettel peut-il être champion avec Aston Martin ?

En 2021, Racing Point a pris la 4ème place des constructeurs grâce surtout à Sergio Pérez qui a largement dominé Lance Stroll, l’objectif pour Sebastian Vettel sera de se rapprocher de ce résultat et de porter Aston Martin comme Pérez l’a fait avec Racing Point. En attendant de voir le résultat en course les premiers contacts avec sa voiture ont pleinement satisfait Vettel :

« La voiture me plait, elle a l’air vraiment très cool. Elle est totalement nouvelle, avec une philosophie différente. » A 33 ans, l’Allemand n’a plus beaucoup de temps à perdre, mais si Aston Martin parvent à progresser sur les trois-cinq prochaines années comme ses dirigeants l’ont programmé.

Sébastian Vettel pourrait avoir les moyens de rejouer les premières places et à ce moment-là l’expérience qu’il a acquise avec ses titres mondiaux lui sera utile. Avec une bonne voiture, Vettel reste l’un des meilleurs pilotes de la grille. Le projet d’Aston Martin était certainement celui qui lui correspondait le mieux car l’écurie possède l’un des projets les plus intéressants à moyen terme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi