mercredi 22 mai 2024

Victor Lebas (Oyonnax, Pro D2) : « Accrocher de suite les premières places »

À lire

Après une dizaine d’années du côté de Brive, son club formateur, le 2ème ligne Victor Lebas, rejoint Oyonnax pour deux ans.

Pourquoi avoir fait le choix d’Oyonnax ?

Tout s’est passé très vite. Oyonnax a été le premier à se positionner, leur offre était la plus concrète et leur discours m’a convaincu. Ils m’on fait comprendre qu’ils avaient vraiment envie que je rejoigne le groupe. Cela fait toujours plaisir et c’est plutôt gratifiant quand un club comme Oyonnax fait tout pour que cela se passe vite et bien. C’est vite devenu une évidence pour moi. J’ai aussi eu un petit contact avec Aix-en-Provence, mais l’offre n’était pas concrète.

N’est-ce pas trop dur de redescendre en Pro D2 ?

J’ai été en négociation avec Brive, j’ai choisi Oyonnax car c’est un club ambitieux, ils ont fait les demi-finales l’année dernière. C’est un club qui cherche à revenir dans le Top 14. Et de mon côté même si j’ai joué pas mal de matches lors des deux dernières saisons à Brive, j’étais un peu en manque de temps de jeu.

Rester à Brive et jouer un rôle de second couteau, ce n’est pas une fin en soi. En rejoignant Oyonnax, je souhaite aussi sortir de ma zone de confort, après avoir joué la majeure partie de ma carrière à Brive.

Que manque-t-il à cette équipe pour rejoindre le Top 14 ?

Les phases finales sont toujours un peu aléatoires. Dans ces moments-là, c’est l’expérience qui compte. Oyo a fait venir de très bonnes recrues. Maintenant, l’essentiel, c’est de recréer une dynamique avec le groupe.

Victor Lebas s’attend a une saison intense

Que pensez-vous pouvoir apporter à l’équipe ?

Avoir de l’expérience, c’est bien, mais c’est toujours difficile de s’imposer, il faut toujours travailler pour avoir sa place. On peut toujours progresser, mais pour ça il faut bosser. Je pense que je peux apporter des connaissances sur le jeu et de la rigueur dans le travail, mon but est de donner le maximum pour gagner des matches et essayer d’aller le plus loin possible.

Avez-vous senti une équipe touchée par son élimination en demi-finale ?

Ils ont été marqués par cette élimination, ils sont évidemment déçus, mais on sent qu’ils sont déjà tournés vers l’avenir et le championnat. Tout le monde est sur la même longueur d’ondes que ce soit au niveau de la motivation ou des objectifs.

Quelles sont vos attentes pour cette saison ?

On veut forcément faire la meilleure saison possible, mais on garde en tête qu’en ayant fait trois demi-finales en trois ans, on doit jouer le haut de tableau. Il faut déjà faire un très bon début de saison, pour tout de suite accrocher les premières places.

Comment se passe votre intégration dans le groupe ?

A notre arrivée, on a été accueillis comme des rois, l’ambiance est familiale. Oyonnax, ce n’est pas une grande ville, le club est une famille où les joueurs se retrouvent régulièrement en dehors du terrain. C’est très sympa, ça permet de tisser rapidement des liens. On se sent déjà comme chez nous. Propos recueillis par Fañch Tessier-Merhand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi