lundi 24 juin 2024

Digué Diawara (Quimper) : « Je vise un retour en Betclic Elite »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

L’ancien joueur de l’ASVEL, Digué Diawara, passé par Hyères-Toulon et Pau-Lacq-Orthez (130 matches dans l’élite) est convaincu de ne pas s’être trompé en allant à Quimper en 2021. Mieux, l’ailier de 24 ans estime qu’il a progressé. Entretien réalisé pour France Basket et Le Quotidien du Sport.

Comment vous êtes-vous retrouvé à Quimper ?

Je sortais de deux saisons compliquées à la fin de mes trois années de contrat à Pau. J’avais besoin de retrouver de la confiance et avoir du temps de jeu pour m’exprimer. J’ai discuté avec le coach de Quimper (Laurent Foirest, Ndlr). Cela s’est fait de cette manière.

Venir à Quimper c’était donc pour avoir plus de responsabilités ?

Oui et plus de temps de jeu. J’avais cette sensation que j’avais vraiment besoin d’être sur le terrain. La Pro B peut paraître être un choix étrange, mais je ne regrette pas. Je me sens bien et je peux progresser.

Donc ce n’est pas une régression.

Pas du tout ! C’était le meilleur moyen de me relancer. Ce chemin me permet de progresser et d’avancer. Ma carrière est loin d’être finie !

Comment jugez-vous votre première partie de saison personnellement ?

Je ressens un peu de frustration. Il y a des matches qu’on a laissés passer et qu’on aurait pu gagner. La plupart du temps, les rencontres étaient à notre portée. Mais je suis satisfait de mes performances individuelles (18,6 points, 7 rebonds et 2 passes de moyenne, Ndlr). Après, le but est de gagner. Il y a donc du positif et du négatif. On doit se concentrer sur la suite.

Digué Diawara espère le top 8

Quel est le défi de Quimper pour cette fin de saison ?

D’accrocher le top 8 et d’avoir une place en play-offs. J’y crois. Cela va se jouer sur des détails. On a encore des petites choses à régler. Rien n’est impossible. On en est capable. Le plus important est de retrouver un bon collectif.

Qu’allez-vous faire en fin de saison ?

Sincèrement déjà il faut bien finir la saison, individuellement et collectivement. C’est sûr que l’année prochaine j’aimerais bien remonter en Betclic Elite.

Revenir un jour pour vous imposer à l’ASVEL où vous avez été formé est-il dans un coin de votre tête ?

Cela m’est arrivé d’y penser. Ce serait avec plaisir de retourner jouer là-bas. C’est un endroit où j’ai beaucoup progressé niveau basket. J’ai eu la chance d’y faire mes débuts en professionnels. Mais l’ASVEL, c’est le niveau Euroligue. Il faudrait donc que j’élève encore mon niveau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi