mercredi 21 février 2024

F1 : le comeback foudroyant de McLaren

À lire

On ne l’avait pas vu venir. Les McLaren de Lando Norris et d’Oscar Piastri ont été les super stars de cette deuxième partie de saison. En assurant le show mais aussi en affirmant les ambitions de l’Angleterre pour une place dans le top 4 en 2024.

La F1 aime la concurrence. McLaren en a donné pour son argent depuis le GP de Silverstone. Lando Norris et Oscar Piastri ont bluffé par leur pilotage mais uaussi réelle progression dans le paddock orange. Le retour de McLaren au premier plan a surpris aussi bien Mercedes que Ferrari en passant par Aston Martin.

Les Britanniques ont été piqués au vif lors des premières courses de la saison, au point de décevoir les observateurs. Tout commence à changer lors du GP maison de Silverstone où les McLaren vont performer et démontrer tous les progrès sur la voiture. Lando Norris et Oscar Piastri était lancer pour vivre une nouvelle carrière en F1.

Tout n’était pas si rose quand même. Dans un début de championnat morose, les McLaren se cherchent beaucoup. Avec peu de certitudes et des doutes plus épais que jamais.

À LIRE AUSSI : le guide F1

Norris 17ème, Piastri dans les barrières, le début de saison cauchemar de McLaren

Lors du premier Grand Prix de la saison à Bahrain, les deux monoplaces ont vécu une histoire très similaire à défaut de réussir. La première manche de la saison n’a pas permis aux deux pilotes de se montrer. Norris fini 17ème, Piastri, dans les choux. McLaren fait la gueule de bois.

Il faut attendre le 3ème Grand Prix de la saison en Australie pour y voir une éclaircie avec les deux pilotes. La 6ème et 8ème place permettent à l’écurie britannique de débloquer le compteur de points.

C’est insuffisant pour faire briller McLaren. Les deux monoplaces sont engluées dans leurs courses au milieu du classement. Pendant la majeure partie de la première phase, ils décrochent très peu de points. Hormis en Autrice, où Norris réalise son meilleur classement de la saison avec une 4ème place.

Silverstone, la bascule de la saison de McLaren

Nous sommes à la onzième manche de la saison. McLaren est à domicile et veut briller devant Red Bull. C’est le momentum de l’écurie britannique. Surtout, le début d’une petite remontada sur les équipes de tête.

Les deux pilotes finissent 2ème et 4ème du classement du Grand Prix de Silverstone. Une belle étape dans la volonté de McLaren de revenir au premier plan. C’est un acte fondateur pour la deuxième partie de saison des britanniques. Depuis le Grand Prix de Silverstone, McLaren joue désormais les premiers rôles en F1.

Pour le prouver, McLaren refait le même coup au Grand Prix de Hongrie. Norris récidive avec une 2ème place sur le podium. Piastri se contente de la 5ème marche mais c’est déjà un signe. McLaren frappe fort et veut bousculer Aston Martin et Ferrari.

En Europe, elle y parvient de façon mitigée. McLaren se classe toujurs dans le top 10 mais souvent derrière les Ferrari. Il faut patienter jusqu’à Singapour pour remettre un coup d’accélérateur.

De Singapour au Brésil, les McLaren montrent toute la progression de leur monoplace. Un coup de pouce décisif pour terminer en mode canon leur saison. Ce n’est pas tout, les évolutions ont aussi démontré toute fiabilité de la voiture.

McLaren, l’as du changement de pneus en F1

McLaren aime l’évolution. À tel point que les équipes techniques ont progressé sur le circuit et en dehors. La voie des stands étant un élément majeur pour gagner une course, les flèches oranges ont réalisé de subtiles améliorations.

McLaren devient l’écurie en moyenne la plus rapide sur le changement de penus. Deux secondes pour avoir un jeu neuf et sans pépin technique. de quoi expliquer les performances de Norris et Piastri tout au long de l’automne et en ce début d’hiver.

McLaren devrait se servir de ses améliorations pour être un candidat sérieux au podium et déterminer à jouer les premiers rôles. Elle a justement la plus belle paire pour le réaliser sur le long terme. McLaren devrait très sérieusement jouer le podium du classement des constructeurs l’an prochain en F1.

À LIRE AUSSI : Mercedes prépare la succession d’Hamilton

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi