mercredi 24 juillet 2024

Formule 1 : la fin de la domination Red Bull ?

À lire

Le 05 Mars prochain, les écuries de F1 seront de retour pour une nouvelle bataille pour le titre de champion du monde et des constructeurs. La course automobile la plus suivie du monde sur la saison ne manque pas de prétendants, avec de nouveaux objectifs pour les équipes de la F1.

C’est le 05 mars prochain que Charles Leclerc, Lewis Hamilton, Verstappen vont se battre pour une nouvelle saison passionnante. Déjà l’édition 2022 a passionné les foules avec une bataille entre les Ferrari et les Red Bull. Plus que ça, c’est une compétition nouvelle qui s’ouvre depuis deux années, avec plus de spectacle et de suspense. Cette nouvelle édition s’annonce encore plus indécise que jamais pour les candidats au titre de champion du monde.

Ferrari attend depuis 2008 un titre dans son paddock. Pour y arriver, l’écurie italienne a fait appel à un Français pour redresser la barre. Vasseur est l’homme de la situation, mais sera t-il aussi fort que Todt ?

De l’autre côté, la flèche argentée, Mercedes veut sa revanche après la perte pour la deuxième année de suite du titre de champion du monde. Wolff a torpillé la stratégie Red Bull et ne compte pas s’arrêter là pour cette édition 2023.

Red Bull quant à elle, est l’équipe à abattre pour ses concurrents. L’écurie autrichienne est la favorite légitime pour un troisième titre de champion du monde consécutif. Horner et ses hommes sont prêts pour un nouveau défi qui demande beaucoup d’énergie.

Red Bull et Verstappen dans une grande sérénité

L’Autriche est performante en ski comme en Formule 1. Red Bull domine les deux championnats de la plus grande compétition automobile. Depuis deux ans, elle rafle tout sur son passage grâce à Horner, Verstappen et Perez.

Si les deux pilotes n’ont pas toujours été d’une grande collaboration, la hiérarchie est incontestable dans le paddock autrichien. Il faut dire que Verstappen ne souffle d’aucune contestation en interne. Le talent du pilote et son intelligence en course montrent toutes ses qualités.

L’écurie autrichienne a dévoilé sa nouvelle voiture et elle ressemble comme deux gouttes d’eau à celle de l’an dernier, avec des améliorations sur la motorisation et l’aérodynamique. Red Bull devra toutefois faire avec une grosse concurrence, avec Mercedes et Ferrari, mais aussi des challengers morts de faim à l’image d’Alpine et d’Aston Martin.

Ferrari, la voiture la plus rapide du circuit ?

Ferrari fait le ménage à l’intersaison hivernale. Exit Binotto après une année éprouvante pour l’ingénieur en chef de la Scuderia. Les échecs en course répétés et les pertes de points bêtes de la part de Ferrari ont eu raison de l’Italien qui devrait encore travailler chez Ferrari. Désormais, c’est donc Vasseur qui remplace l’Italien aux manettes du team F1 de la Scuderia.

Et il n’y a pas de réel changement sur la hiérarchie des pilotes. En effet, le directeur de la Scuderia Ferrari a confirmé que ni Leclerc, ni Sainz serait numéro un. Le meilleur sera privilégié pour chaque course. Une façon de ne pas créer de crispation entre les deux pilotes. Qui plus est, ils s’entendent à merveille sur et en dehors de la piste. Une alchimie qui aide pour parvenir au titre de champion du monde.

Sans oublier que les deux hommes ont collaboré à merveille sur certaines courses pour décrocher des pôles position stratégiques en 2022. Pour performer, Frédéric Vasseur doit former une équipe à l’unisson et sans hésitation dans la stratégie. Ferrari veut surtout éviter les couacs qui ont terni sa saison 2022.

Tout le monde se souvient des cris de Leclerc pour adapter la stratégie en course ou les arrêts au stand. Une crise stratégique que l’écurie italienne veut éviter à tout prix. Charles Leclerc et Carlos Sainz seront aux coude à coude pour détrôner Red Bull.

Mercedes, une revanche pleine de rancune contre Red Bull

Horner est tranquille, à l’aube d’une édition 2023 qui passionne les foules et les fans de la F1. Le patron de Red Bull ne cache pas sa confiance et sa détermination à enchaîner un troisième succès de suite sur le titre de champion du monde. Sauf que son concurrent numéro un et son très très grand rival Mercedes ne l’entend pas de cette oreille.

Mercedes devrait avoir la salive baveuse avant le départ officiel le 05 mars 2023. L’écurie allemande attend beaucoup de cette édition pour se remettre à l’endroit. La flèche argentée attend sa revanche avec sa grande impatience. En effet, Wolff ne supporte pas de parler de son concurrent numéro un. L’Allemand ne digère toujours pas le titre donné à Red Bull il y a deux ans.

Pour autant, Mercedes se tient prêt pour vivre une saison pleine et entière. L’expérience du paddock avec Hamilton et Russell en numéro deux sera déterminante. Les deux pilotes s’entendent bien et les rôles sont parfaitement définis. Sauf que le talent du deuxième rattrape celui du sextuple champion du monde.

La flèche argentée a présenté sa nouvelle monoplace et s’attend à vivre une très forte concurrence pour le podium.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi