samedi 28 janvier 2023

Grand Chelem 1977 : une défense de fer pour un tournoi de légende !

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Pour le 2ème Grand Chelem de son histoire, la France réussit un Tournoi des 5 Nations impressionnant sans encaisser d’essai et en prenant sa revanche sur le Pays de Galles.

A la fin des années 70, la France rivalise avec les meilleures nations européennes et, au moment du Tournoi des 5 Nations, les hommes de Jacques Fouroux peuvent logiquement regarder vers les premières places. Mais, en face, le Pays de Galles est la référence du moment avec des joueurs comme Derek Quinnell, Steven Fenwick, William Davies, JPR Williams, JJ Williams, le capitaine Phil Bennett ou encore Gareth Edwards.

La sélection du Poireau est l’équipe à battre. D’autant plus qu’elle reste sur deux victoires en 1975 et 1976. Cette dernière année a même vu les Gallois réussir le Grand Chelem face aux Français lors de la dernière journée. Et quelques mois plus tard, les Bleus les accueillent pour une revanche, au Parc des Princes.

Devant 44 000 spectateurs, le match est serré, mais la France prend l’avantage en deuxième période grâce à des essais de Jean-Claude Skrela puis de Dominique Harize. Jean-Pierre Romeu assurant au pied pour permettre une belle victoire 16-9 à Paris.

Paco joue avec l’appendicite

Mais il était encore tôt pour parler de Grand Chelem pour les hommes de Jean Desclaux. Surtout que la 2ème journée offrait un difficile déplacement à Twickenham dans une ambiance hostile avec 70 000 spectateurs. Mais les défenses prendront le pas sur les attaques. L’unique essai de François Sangalli suffisait pour la France qui revenait avec une petite victoire 4-3 suffisante pour faire le bonheur du groupe qui avait dû faire sans Guy Novès, forfait au début du Tournoi.

Le mois de mars allait permettre à la France de continuer sur sa lancée. Pour son 3ème match, l’Ecosse se présente au Parc, mais les Bleus sont irrésistibles. Paco, Harize, Bertranne et Paparemborde étant les heureux marqueurs d’essais lors de la victoire 23-3.

Toutefois, il reste un dernier déplacement compliqué en Irlande. Le XV du Trèfle qui veut batailler pour ne pas finir avec la cuillère de bois de la dernière place alors que la France peut croire en son rêve de Grand Chelem. Alain Paco va même jouer ce match avec l’appendicite, à la demande de ses coéquipiers.

Et si, à la pause, l’Irlande fait la course en tête avec des pénalités de Gibson et Quinn. Jean-Pierre Bastiat va batailler contre le mauvais temps et la pluie pour aller marquer l’essai de la victoire à Lansdowne Road, pendant que Jean-Michel Aguirre prend le relais de Romeu au pied pour permettre à la France de prendre le large et remporter ainsi son deuxième Grand Chelem.

Les vainqueurs français du Grand Chelem 1977

Piliers : Gérard Cholley, Robert Paparemborde

Talonneur : Alain Paco

2èmes lignes : Jean-François Imbernon, Michel Palmié

3èmes lignes : Jean-Pierre Rives, JeanClaude Skrela, Jean-Pierre Bastiat

Demi de mêlée : Jacques Fouroux (capitaine)

Demi d’ouverture : Jean-Pierre Romeu

Centres : Jean-Luc Averous, François Sangalli

Ailiers : Roland Bertranne, Dominique Harize

Arrière : Jean-Michel Aguirre

Sélectionneur : Jean Desclaux

Le Tournoi 1977

1ère journée

France Pays de Galles : 16-9

2ème journée

Angleterre France : 3-4

3ème journée

France Ecosse : 23-3

4ème journée Irlande France : 6-15

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi