mardi 4 octobre 2022

Jean-Bernard Pujol (Montauban) : « On a tous faim de rugby »

À lire

L’ailier trentenaire débarque à Montauban en provenance de l’USAP. Après huit saisons chez les Sang et or, Jean-Bernard Pujol souhaitait repartir de zéro dans un nouveau projet ambitieux. Entretien pour Le Quotidien Du Sport et Rugby magazine.

Pourquoi Montauban ?

J’ai été séduit par le discours tenu par le coach David Gérard. Il a envie de redonner un souffle à l’équipe et au club. Tout bouge, le club est en train de se restructurer. Son discours et son projet m’ont beaucoup plu, et la venue de David Aucagne (nouvel entraîneur de l’attaque, Ndlr) que tout le monde connaît, moi-même j’aime beaucoup le style de jeu offensif qu’il prône, donc sa venue a conforté mon choix. Et puis comme beaucoup de joueurs ces dernières années j’avais envie de rentrer par chez moi.

Vous avez vécu de belles choses avec l’USAP durant ces huit dernières années, est-ce compliqué de s’intégrer dans un nouveau projet, de repartir de zéro ?

J’ai pris un temps de réflexion, mais j’avais vraiment envie de repartir sur un nouveau projet. Je n’oublierai jamais mon passage à Perpignan, mais j’avais envie de me relancer à fond dans un nouveau cycle de trois ans, essayer de refaire des phases finales, refaire un top 6. A Perpignan, j’étais tombé dans une routine et pour cette saison je voulais sortir de ma zone de confort.

Jean-Bernard Pujol a faim de rugby

Il y a deux saisons, vous réalisiez votre meilleure saison avec 10 essais en Top 14, comment comptez-vous retrouver ce niveau ?

Il faut que j’apprenne à connaître mes coéquipiers et bosser les automatismes à l’entraînement. Il va falloir que j’adapte ma façon de jouer à ce que va nous demander le coach et ses assistants. On va essayer de trouver une cohésion dans l’équipe le plus rapidement possible. En plus de ce que j’ai pu voir aux entraînements, il y a beaucoup de qualité dans l’effectif.

Quel va être votre rôle ?

Dans un premier temps, je vais plus jouer arrière qu’ailier. Et puis même si j’ai fait beaucoup de Pro D2 je vais pouvoir apporter un peu de mon expérience dans cette équipe. J’aimerais retranscrire ce que j’ai pu vivre à Perpignan pour aider mes collègues, transmettre ce que j’ai appris là-bas. Je vais essayer de toujours montrer un bon visage aux entraînements et en matches, être exemplaire pour tirer le groupe vers le haut.

Comment se sont passés les premiers contacts et comment vous sentez-vous au sein de ce nouveau club ?

Je me sens super bien. On a tous faim de rugby. On a envie de se régaler en jouant un beau rugby et de se régaler dans un nouveau projet. De toute façon, on est tous revanchards, on veut montrer qu’on peut réussir avec ce tout nouveau projet ambitieux. Le championnat est long, donc si on veut arriver à nos objectifs, il va falloir montrer du caractère.

Propos recueillis par Fañch Tessier-Merhand

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi