samedi 2 mars 2024

Jeux Olympiques : de vraies chances de médailles pour la voile

À lire

Quatrième jour particulièrement engagé sur le plan d’eau d’Enoshima et marqué par l’entrée en lice des derniers équipages français : les 470 avec Camille Lecointre/ Aloïse Retornaz et Kevin Peponnet/ Jérémie Mion puis le duo de Nacra 17 Quentin Delapierre / Manon Audinet. Une belle entrée en matière pour ces équipages, tous d’ores et déjà dans le haut du tableau international.

Très attendus cette semaine, les planchistes Charline Picon et Thomas Goyard restent bien dans leur compétition. Si la championne olympique Charline Picon perd son dossard jaune de leader au profit de ses plus grandes rivales l’Anglaise Emma Wilson, à égalité de points avec la Chinoise Yunxiu Lu, elle n’en reste pas moins favorite à la victoire. Thomas quant à lui continue de grapiller des places au classement général et rentre dans le top 3 derrière l’Italien et le Hollandais qui domine l’épreuve.

Début de compétition également très réussi pour les équipages de 470 tricolores. Avec deux courses aux avant-postes (4e et 7e), Kevin Peponnet et Jérémie Mion se classent 6e à égalité de points avec les Espagnols, Anglais, Japonais et Grecs. Le duo féminin Camille Lecointre et Aloïse Retornaz se hissent directement à la 2e place du classement général après deux courses. 

Grosse frayeur en revanche pour les Nacra 17 qui, dès leur entrée en lice se heurtent à une bouée qui leur fait perdre leur première course. Qu’à cela ne tienne, le duo Quentin Delapierre et Manon Audinet se ressaisit très vite et enchaine avec une 4e puis 3e place sur les 2 courses suivantes ce qui les propulse en 6e position du classement général à égalité de points avec les Argentins et Anglais.

Remarquable performance également de l’équipage de 49er FX, Albane Dubois et Lili Sebesi, qui termine sa journée sur une magnifique 6e course où elle termineront 2e.  Ce qui hisse le duo féminin 6e du classement provisoire. Déception en revanche pour les 49er masculin, Lucas Rual et Emile Amoros qui passent à côté de leur journée. Les Anglais Dylan Fletcher et Stuart Bithell prennent l’avantage. 

Charline Picon : «  Tout va se jouer demain et samedi »

La réaction de Charline Picon : « C’était dur ! J’ai les mains défoncées, c’était violent. Emma était vraiment incroyable. Sur les deux premières courses j’étais vraiment contente parce que je suis restée vraiment au contact côte à côte. Le vent est vraiment instable et l’état de mer est vraiment violent. Sur la dernière course, il y a eu un gros coup de mou au départ, du coup j’ai pris une option à droite qui était plutôt bonne en terme de vent mais par contre il y avait des déchets dans l’eau de folie. C’est dommage car l’option était bonne mais trop de déchets du coup au 2eme tour j’ai même pas essayé d’y retourner. Je me suis bataillée pour revenir 7e  et j’apprends qu’Emma est « UFD » (NDR : elle compte 28 points pour une faute avant la ligne de départ) ce qui est comptablement une bonne chose pour moi. Du coup tout va se jouer demain et samedi. Cette journée était cruciale et je suis toujours là. Même si je perds le dossard jaune c’est pas très grave. Ce sont des conditions musclées et mes concurrentes directes, l’Anglaise et la Chinoise sont à égalité et bien présentes. »

Thomas Goyard : « Je suis dans le match »

«C’est une belle journée car je remonte 3e au général, je suis super content car c’est super serré avec l’Italien et le Polonais. Demain va être une journée capitale. C’est loin d’être fini, je fais le maximum de ce que je peux et pour faire ce que je sais faire. J’ai bien commencé avec une belle course où je termine 3e, je suis resté bien au contact donc super. Je suis dans le match, cette journée était capitale, mais demain le sera aussi. Chaque jour compte. Physiquement tout va bien, je ne suis pas fatigué, je ne souffre pas vraiment de la chaleur car nous avons eu une très bonne préparation. Je ne suis pas surpris par les conditions que l’on rencontre ici. Demain il devrait y avoir encore du vent, ça va être sport.»

Camille Lecointre : « On était un peu stressées »

Camille Lecointre : « Ça y est, on y est ! Ce matin on s’est vraiment dit que ça y est, plus rien ne va nous arrêter maintenant, c’est hyper cool comme sensation ! On était forcément un peu stressées car il y a toujours l’appréhension du premier départ et qu’il peut toujours se passer pleins de choses. D’ailleurs ça ne nous a pas épargnées et on fait une faute après le départ de la première course : on touche l’équipière slovène ce qui nous oblige à faire un 720 pour réparer notre erreur. A ce moment-là on est restées super zen à bord, il n’y a eu aucun énervement, on est reparties aussitôt sur la suite de la course. Ensuite on s’est vraiment défoncées pour remonter au classement ! Physiquement, on a tout donné, je pense qu’on y a laissé quelques plumes, mais le bateau allait vite et on termine 3ème de la course, c’est vraiment bien. Pour la deuxième course, on s’est dit qu’on arrêtait les grosses bêtises ! Avec la vitesse que l’on a c’était sûr que l’on serait devant rapidement. On a pas mal bataillé avec les Polonaises et les Britanniques dans le top 3, on était toujours un peu derrière mais on a fini par recoller pour terminer deuxième de cette course 2 ! Aujourd’hui il y avait beaucoup de vagues, de ressac, les vagues étaient très creuses, ce sont des conditions que l’on n’avait pas eues depuis qu’on est arrivées, et ça complique pas mal les manœuvres. On avait un peu d’appréhension car dans ces conditions, il faut faire attention à ne pas se mettre à l’envers ! Demain, les conditions devraient être les mêmes avec une tendance à la baisse au niveau du vent. » 

Programme du mercredi 28 juillet :

A partir de 12:05 (Japon) 05 :05 (France)     

  • Camille Lecointre / Aloise Retornaz – 470, courses 3, 4
  • Jean-Baptiste Bernaz – Laser, courses 7, 8
  • Quentin Delapierre / Manon Audinet – Nacra 17 à foils, courses 4, 5, 6
  • Lucas Rual et Emile Amoros – 49er, courses 5, 6

A partir de 12:15 (Japon) 05 :15 (France)

  • Marie Bolou – Laser Radial, courses 7, 8

A partir de 13:05  (Japon) 06 : 05 (France)    

  • Charline Picon – RS:X, courses 10, 11, 12

A partir de 15:05  (Japon) 08 : 05 (France)    

  • Jeremie Mion / Kevin Peponnet – 470, courses 3, 4

A partir de 15:20  (Japon) 08 : 20 (France)    

  • Thomas Goyard – RS:X, courses 10, 11, 12

Journée de repos pour les équipage de 49er et 49er FX

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi