mardi 18 juin 2024

Jeux Olympiques : le drame dont Michel Jazy ne se remettra jamais

À lire

Tous ceux qui le connaissaient le savaient, Michel Jazy aurait échangé ses 9 records mondiaux et ses 18 européens de demi-fond contre un seul titre olympique, celui de Rome en 1960.

« Le titre suprême que j’aurais aimé avoir, c’est le titre olympique. Médaille d’argent, ça ne suffit pas. En France et aux EtatsUnis, on ne reconnait quelqu’un que s’il est champion olympique. » Sur Radio France, ce fils de mineur d’origine polonaise, né à Oignies dans le Pas-de-Calais, résumait ainsi ce 1500 m olympique qu’il se voyait pourtant gagner.

Rassuré par la présence de son compatriote de l’équipe de France, Michel Bernard, qui s’est immédiatement porté aux avant-postes pour durcir la course, Jazy a ensuite fait son effort pour déposer le Hongrois Istvan Rozsavölgyi dans la dernière ligne droite, mais sans jamais pouvoir revenir sur l’Australien Herbert Elliot qui, à l’occasion battait son propre record du monde.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité des JO dans votre mag

Michel Jazy, premier médaillé sur la distance

Premier médaillé français de la distance depuis Amsterdam 1928, malgré ses 3’38’’4, nouveau record de France, il ne sera jamais champion olympique. Quatre ans après, à Tokyo, sur 5000 m, grandissime favori, la déception était encore plus grande de ne pas pouvoir monter sur le podium (4ème).

De ces deux relatifs échecs, Jazy a toujours conservé énormément d’amertume. « Ma vie aurait été différente, nous avouait-il lors d’une rencontre au café Marcot d’Hossegor, où il avait ses habitudes, dans sa retraite landaise où il est décédé en février. Gagner l’or olympique m’aurait ouvert davantage de portes, parce que vous êtes champion olympique pour l’éternité. Alors que les records, aussi forts soient-ils, sont toujours battus un jour ou l’autre. »

34

Le 11 juin 1955, 34 ans après Jules Ladoumègue, Jazy s’appropriait le record du monde du Miles (1609,34 m) en 3’53’’6, un exploit qu’aucun autre demi-fondeur français n’a ensuite réalisé.

Tom Boissy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi