lundi 20 mai 2024

Kamikamica (Racing 92) : « Très excité de rejoindre un grand club européen »

À lire

Frédéric Denat
Frédéric Denat
Journaliste

Gravement blessé à un genou en cours de saison, le 3ème ligne fidjien Kitione Kamikamica, formé à Bordeaux-Bègles, passé par Vannes, est revenu au bon moment pour aider le CA Brive à se maintenir en Top 14. Arrivé en fin de contrat, le voilà désormais dans l’effectif d’un Racing 92 qui doit lui permettre de franchir un nouveau cap.

Dans quel état d’esprit êtes-vous au moment d’ouvrir ce nouveau chapitre de votre carrière ?

Je suis très excité parce que le Racing 92 est un grand club européen. C’est un peu dans la continuité de ma carrière, après la Pro D2, la découverte du Top 14 avec Brive, maintenant une étape de plus… Je suis content d’avoir cette opportunité et je vais tout faire pour répondre à l’attente du club, renvoyer une bonne image. Je sais qu’il y a une grosse attente autour de ce club, il va falloir répondre présent.

Que retiendrez-vous de vos trois saisons à Brive ?

J’ai grandi à Brive dans un club où on était tous une bande de frères ! Je n’oublierai jamais que ce sont eux qui m’ont donné ma chance en Top 14. Entre 2019 et 2022, j’ai beaucoup évolué, je ne suis plus le même joueur, j’ai appris de tous, toutes les semaines, aux entraînements, aux matches.

Cette saison, votre blessure à un genou en octobre a largement gâché votre bilan. Finalement, vous avez pu revenir en mai pour le money time…

Oui, c’était important et je n’ai jamais douté de pouvoir revenir aider les copains. Les premières semaines ont été difficiles mais, dans ma tête, j’étais prêt à assumer et tout faire pour revenir le plus vite possible. Je suis rentré chez moi aux Fidji après la rééducation et ça m’a fait un bien fou. Avec la Covid, cela faisait deux ans et demi que je n’avais pas revu ma famille.

Qu’attendez-vous de votre première saison au Racing 92 dans un contexte concurrentiel très relevé ?

Le Racing est un grand club donc forcément l’effectif est fourni et rempli de très bons joueurs. A mon poste, la concurrence s’annonce rude, mais je ne me focalise pas dessus. Je suis focus sur moi ! Je sais que si je fais le boulot comme il faut, ça passera. J’arrive avec beaucoup d’envie et d’humilité car j’ai encore beaucoup de progrès à faire, mais je compte m’appuyer sur ma puissance physique pour jouer le plus souvent possible et m’intégrer. Partout où je suis passé, je n’ai jamais eu de problèmes pour m’intégrer.

D’autant que vous allez retrouver une belle colonie fidjienne !

Oui, ça va m’aider, j’ai beaucoup discuté avec eux avant de venir (Ratuva, Galala, Bituniyata, Tuicuvu et Narisia, avec qui il arrive du CAB, Ndlr)…

Et la sélection dans tout ça, quelle place tient-elle ?

Je n’ai été appelé qu’à une reprise pour le moment et la Covid m’a fait manquer une deuxième cape, ma blessure également. Là aussi, à mon poste, beaucoup de très bons joueurs postulent. Je sais que si je veux y revenir, il faudra que j’accumule des matches avec le Racing. Mon but est donc d’être le meilleur possible en Top 14.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi