vendredi 1 mars 2024

Le Stade Toulousain prêt à marquer l’histoire deux fois d’affilée

À lire

Le Stade Toulousain sort d’une saison parfaite avec son doublé Top 14-Champions Cup. Malgré ces succès, les Rouge et Noir ne sont pas rassasiés. Ils veulent encore tout gagner !

Champion 2019, le Stade Toulousain a décroché un nouveau Bouclier de Brennus mais, contrairement à 2019, il a accompagné cette conquête d’une victoire en Champions Cup. Pour décrocher les titres de champion de France et de champion d’Europe, Toulouse a battu la même équipe en finale, La Rochelle.

Malgré la présence de nombreux jeunes joueurs, la plupart formés au club, l’équipe a beaucoup mieux géré que les Rochelais les moments cruciaux des matches. Elle n’a pas été épargnée par les blessures notamment au niveau des trois-quarts, mais les dirigeants ont eu le nez creux en recrutant comme jokers médicaux de Guitoune et Tauzin deux internationaux argentins :

Chocobares et Mallia : « Les nouveaux sont toujours bien accueillis et mis dans les meilleures conditions pour être performants rapidement. C’est ce qui fait la force du club” explique Matthis Lebel ».

Le groupe connait peu de changements

Ils ont pleinement donné satisfaction, le jeune Chocobares terminant même la saison titulaire, et le club a décidé de les garder jusqu’en 2023.

La continuité a de toute manière toujours été le maître mot au Stade Toulousain. Cette saison ne fait pas exception à la règle. Le groupe connait peu de changements avec cependant deux départs importants à la retraite, ceux de Jérôme Kaino et de Yoann Huget.

Le talonneur Guillaume Marchand et Clément Castets n’ont pas été conservés, ils tenteront de gagner du temps de jeu à Lyon et au Stade Français :

« La continuité est dans l’ADN du club. C’est aussi l’une de nos principales forces. On se connait bien car on évolue ensemble depuis plusieurs années, on s’entend bien. Cela se ressent sur le terrain. On n’a pas besoin de temps d’adaptation car à chaque début de saison il y a peu de nouveaux joueurs « ajoute Lebel.

L’ex-Castrais Anthony Jelonch et l’ex-Clermontois Nanai-Williams viennent renforcer l’effectif des champions d’Europe et champions de France. Anthony Jelonch sera amené à remplacer Kaino.

Il en a le potentiel, il ne cesse de progresser et il est aujourd’hui l’un des meilleurs 3èmes lignes français. Sur ce dossier, Toulouse a réussi un gros coup car beaucoup de clubs étaient sur Jelonch. Comme chaque saison, le Stade Toulousain visera le doublé.

Les internationaux se sont reposés, le groupe a peu changé, le tenant du titre sera opérationnel dès le début de la saison et ne devrait pas perdre beaucoup de points cette saison encore. A l’image de sa belle victoire à La Rochelle en match d’ouverture (20-16).

Ne manquez-pas le Guide de la Saison de Rugby magazine, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi