lundi 3 octobre 2022

Malino Vanaï : « A Brive, pour me frotter aux piliers du TOP 14 »

À lire

Malino Vanaï quitte Agen et la Pro D2 pour le Top 14. Le CAB représente une belle opportunité pour ce pilier de 29 ans qui possède également des aptitudes pour évoluer en 3ème ligne.

Après quelques saisons en Pro D2, vous rejoignez le Top 14. Quelle image avez-vous de Brive de l’extérieur ?

C’est un club historique du rugby français. Il est dans l’élite et les dirigeants travaillent bien tous les ans. A domicile, ils sont très difficiles à battre car il y a un super public qui les pousse à se surpasser. Beaucoup de gros clubs ont perdu à Brive. C’est toujours un déplacement difficile.

« Je connais déjà Paul Abadie et Andres Zafra qui ont été mes coéquipiers à Agen »

Parmi les propositions, quels sont les aspects qui ont fait la différence en faveur de Brive ?

J’étais heureux de signer en Top 14. Je pense que Brive est un club qui peut m’apporter beaucoup. Je ne pourrai que progresser au sein d’un collectif avec des joueurs d’expérience. Je connais déjà Paul Abadie et Andres Zafra qui ont été mes coéquipiers à Agen. Je sais que le club est fait pour que je puisse m’épanouir.

Vous êtes un pilier, vif, athlétique. D’où vous viennent ces qualités ?

En Nouvelle-Calédonie, en UNSS, je pratiquais le rugby, mais aussi de l’athlétisme, deux sports qui m’ont permis de développer certaines qualités. Puis quand il a fallu choisir j’ai fait du rugby car c’est là que j’étais le plus doué. J’ai aussi débuté au poste de 3ème ligne dans mon club du RC Mont Doré dans mon île.

A quel moment et pourquoi êtes-vous devenu pilier ?

Dans toutes les catégories de jeunes, Reichel, Espoir, j’étais en 3ème ligne puis je suis passé pilier car ce poste correspondait mieux à mes qualités. Je ne le regrette pas finalement, ça m’a permis de passer professionnel.

Quels sont vos objectifs avec Brive ?

Me confronter aux meilleurs piliers du Top 14, progresser et aider Brive à terminer le plus haut possible au classement.

Le journal des transferts de Brive

Lucas Da Silva (talonneur, Stade Français) – Arrivé au Stade Français en 2012, Lucas Da Silva n’est jamais parvenu à s’imposer. C’est un talonneur qui a du potentiel. Il s’est engagé jusqu’en 2024.

Julien Delannoy (2ème ligne, Pau) – Julien Delannoy a été libéré par Pau de sa dernière année de contrat et s’est engagé avec Brive pour deux saisons. A 27 ans, il apportera son expérience et sa polyvalence au pack briviste puisqu’il peut également être aligné en 3ème ligne. Après Montpellier et Pau, il découvre son 3ème club professionnel.

Abraham Papali’i (3ème ligne, Connacht) – Le CAB a activé son réseau irlandais pour attirer Abraham Papali’i. Le 3ème ligne du Connacht s’est engagé jusqu’en 2024. Il sera certainement l’un des meilleurs joueurs du championnat en 3ème ligne. Surnommé le Tank, formé au Sydney Roosters passé par Lézignan à XIII, il remplace dans le même registre So’otala Fa’aos’o

Malino Vanaï (pilier, Agen) – Malino Vanaï vient d’Agen pour renforcer la première ligne. Il s’est engagé jusqu’en 2025. Formé du côté de Montauban, il pourrait être l’une des surprises de la saison car c’est un pilier moderne, dynamique, avec de bons appuis.

Marcel Van der Merwe (pilier, London Irish) – L’ancien toulonnais et rochelais s’est engagé jusqu’en 2024. Dominant en mêlée et ballon en main, l’international sud-africain qui a également évolué aux Blue Bulls ou aux Cheetahs est une recrue de choix qui montre les ambitions brivistes.

Yann Lagane (pilier, UBB) – Le jeune pilier de 21 ans a débuté à Brive avant de rejoindre l’UBB en 2018. Les dirigeants ont tout mis en oeuvre afin qu’il revienne au club. C’est un pilier polyvalent à fort potentiel et il s’est engagé jusqu’en 2024. Dans leur projet Brive 2030, les dirigeants veulent privilégier la formation et Yann Lagane est l’un des fleurons de la formation briviste même s’il est parti tôt à l’UBB.

Sammy Arnold (centre, Connacht) – Brive a réalisé un gros coup avec la signature du centre irlandais Sammy Arnold. L’ancien joueur de l’Ulster, du Munster et du Connacht (26 ans) a signé pour trois saisons car il souhaitait avoir le temps de découvrir le championnat français.

Rodrigo Bruni (3ème ligne, Vannes) – Le CAB a son international argentin. Rodrigo Bruni s’est engagé jusqu’en 2024. Polyvalent, il peut évoluer au centre ou à l’aile de la 3ème ligne. Après avoir fait ses gammes dans son pays et aux Jaguares, il a signé à Vannes en 2021 et s’est imposé comme l’un des meil

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi