mardi 23 avril 2024

Michel Cymès tire la sonnette d’alarme : “Les Français ne bougent pas assez !”

À lire

Pour le médecin le plus cathodique et le plus connu des Français, nous sommes trop sédentaires. Avant même de faire du sport, il est urgent de bouger davantage. Nous avons rencontré l’ambassadeur-santé de Paris 2024, à la journée de l’Olympisme, fin juin.

Cette journée Olympique, c’est une bonne idée pour sensibiliser les gens, deux ans avant les Jeux…

C’est une super bonne idée ! D’abord, parce que ça montre que les Jeux approchent. On rentre dans l’Olympisme et on fait découvrir plein de disciplines aux gamins, qui ne seront pas prêts en 2024, mais qui le seront plus tard. Comme tout ce qui peut donner envie aux jeunes de faire du sport et puis qui les fait rêver. Pour qu’ils aient des étoiles plein les yeux, en voyant nos champions sportifs. Tout ça est bon à prendre.

Vous êtes un docteur, mais aussi un fan de sport, on dit que la France n’est pas assez sportive vous le pensez ?

Non seulement elle n’est pas assez sportive, mais surtout, le problème de la France c’est qu’elle n’est pas active ! On ne parle même pas que de sport… Je vais me battre jusqu’aux jeux, pour que l’activité physique et la lutte contre la sédentarité reprennent leurs droits. Moi, en tant que médecin, c’est ma mission à Paris 2024 en tant qu’ambassadeur santé. C’est de faire comprendre aux Français, l’importance de l’activité physique, pour avoir une bonne santé et une espérance de vie plus importante. Après, si en plus après s’être mis en activité, on peut faire du sport comme c’est le cas ici, ça sera formidable et on sera l’une des plus grandes nations du monde sportivement. Mais moi ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est surtout de sortir les Français de la sédentarité.

« L’objectif, c’est de rendre les Français actifs »

Passionné de foot, de vélo aussi…  On vous a vu au vélodrome de St-Quentin-en-Yvelines l’autre jour…

(Rires) C’est vrai que j’étais là-bas, en train de tourner pour France télévisions… Oui parce que moi le message, je l’ai compris depuis longtemps. J’ai 65 ans et je n’ai pas envie d’avoir une espérance de vie écourtée par un manque d’activité. J’ai un gamin en bas âge et j’ai envie de pouvoir courir avec lui. Et je crois que, quand on veut faire passer un message, faut être exemplaire soi-même. C’est comme un dentiste qui n’aurait pas de belles dents, on n’aurait pas envie d’aller le voir.

Les Jeux de Paris 2024 vont être fédérateur pour notre pays, on en a besoin actuellement

Dans « Paris 2024 », il y a Paris, mais les jeux, c’est national c’est toute la France ! On le voit d’ailleurs dans les sites olympiques qui vont être un peu dispatchés, le but ce n’est pas de rendre les Parisiens actifs mais de rendre les Français actifs, il faut vraiment que la nation entière s’accapare les Jeux et tout ce qu’on va développer pour faire bouger les Français.

Propos recueillis par Philipe Carnus (Mon Paris FM)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi