samedi 8 octobre 2022

Mignoni/Azema, le duo qui veut relancer Toulon

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Ces deux entraîneurs très expérimentés se retrouvent associés afin de porter Toulon en haut du classement. Mignoni et Azema ont les compétences pour relever le club.

En plein cœur du mois de février, après un revers du RCT en championnat contre le Stade Français, le président Bernard Lemaître a confirmé une information importante : Pierre Mignoni allait bien être de retour dans l’organigramme du RCT à compter de la saison 2022/2023 :

« Nous avons vu l’opportunité Pierre Mignoni avec son départ de Lyon. L’idée a immédiatement germé que s’ils étaient tous les deux d’accord, cela pourrait devenir un tandem, une formation très synergique, productive pour gérer ensemble ce projet. J’ai évidemment consulté Franck Azéma en premier. J’ai trouvé un accord favorable à cette idée. Pierre Mignoni était également enthousiaste, ce qui nous a donné l’occasion de formaliser un accord de quatre années et de prolonger Franck sur la même durée afin de créer une homogénéité de collaboration totale dans l’esprit et dans les faits ».

La recrue Benoît Paillaugue en provenance du MHR ne boude pas son plaisir de collaborer avec ce duo prestigieux : « Ce duo m’a donné envie de venir aussi. »

« Ils ont fait leurs preuves »

« C’est attractif pour un joueur de se faire entraîner par ce genre de personnes. Ils ont fait leurs preuves. Ils ont gagné des titres et ont fait grandir les clubs dans lesquels ils sont passés. Quand j’ai discuté avec eux, j’ai senti qu’ils avaient envie de travailler avec moi et vice-versa ». On ne peut pas imaginer meilleure cohabitation finalement. Mais comme toujours le terrain dictera la donne.

Le Journal des transferts du RC Toulon

Danny Priso (pilier, La Rochelle) – Le pilier de 28 ans de La Rochelle (14 sélections) est un joueur qui devrait apporter au RCT par sa puissance et sa capacité à bien porter le ballon.

Teddy Baubigny (talonneur, Racing 92) – Le talonneur de 23 ans a été formé au Racing 92. Il a aussi déjà été appelé en équipe de France (1 sélection). Il peut encore progresser. Il a de grosses qualités.

Mathieu Tanguy (2ème ligne, La Rochelle) – Son nom a circulé à Toulon pendant de longues semaines. Puissance, combativité, sont ses atouts majeurs. Ce joueur de 26 ans débarquant de La Rochelle a un fort potentiel.

Benoît Paillaugue (demi de mêlée, Montpellier) – Un joueur d’expérience qui a quasiment tout connu avec le MHR. Il est un leader naturel qui impulsera sa grinta au groupe varois.

Ihaia West (demi d’ouverture, La Rochelle) – Il était arrivé chez les Maritimes en 2018. Mais La Rochelle a recruté le Palois Hastoy. L’ouvreur néo-zélandais a souvent été pointé du doigt pour sa fébrilité devant les perches. Il voudra gommer cette réputation dans le club de la Rade.

Jérémy Sinzelle (centre, La Rochelle) – Après son expérience à La Rochelle, le centre de 32 ans retrouve son club formateur le RCT. Il a de l’expérience à revendre car il a aussi été champion de France avec le Stade Français en 2015.

Waisea Nayacalevu (centre, Stade Français) – C’est une autre grosse pioche pour le RCT. Ce centre international fidjien (26 sélections) de 32 ans a un profil très intéressant de par sa polyvalence.

Maelan Rabut (centre, Vannes) – Le centre de 25 ans de Vannes va vouloir progresser et se faire une place avec les Rouge et Noir.

Gael Dréan (ailier, Rennes) – On lui prête ni plus ni moins qu’un destin à la Gabin Villière. C’est un ailier supersonique de 21 ans dont on attend des merveilles.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi