jeudi 20 juin 2024

Thomas Ramos : « On se remet en question en permanence »  

À lire

Auteur d’un gros match face aux Blacks, en étant très adroit au pied, Thomas Ramos est un des piliers du XV de France. Après la finale du TOP 14, il était revenu pour nous sur une saison 2022/2023 époustouflante. Et ce n’est pas terminé !

La finale a été haletante jusqu’au bout. Comment analysez-vous ce 22ème titre ?

Romain (Ntamack) a montré qu’il avait un mental énorme. Après avoir raté quelques coups de pieds, il est passé à autre chose. Il nous gagne le match sur une superbe action, mais notre collectif a été à la hauteur, il le fallait face à une telle équipe de La Rochelle.

À LIRE AUSSI : toute l’actu rugby dans votre mag spécial

Vous avez déjà gagné tous les titres possibles en club. Qu’est-ce qui vous motive encore ?

On est entraînés par des anciens joueurs qui ont gagné encore plus de titres que nous donc on se fait petit et on continue à apprendre. Avec ce titre, on entre un peu plus dans l’histoire du club. Quand on gagne, on passe à autre chose assez rapidement, on se remet en question en permanence.

« On est très contents d’avoir les Argentins avec nous. Juanchi (Mallia) et Santiago (Chocobares) sont très importants dans notre système de jeu »

À LIRE AUSSI : RAMOS SE CONFIE SUR LE 22ème BRENNUS

Comme pour le titre européen en 2021, les Argentins ont encore été décisifs. Que vous apportent-ils ?

On est très contents d’avoir les Argentins avec nous. Juanchi (Mallia) et Santiago (Chocobares) sont très importants dans notre système de jeu. Sur la finale, ils ont tenu la dragée haute à Jo Danty qui est un joueur énorme et qui sortait d’une grosse saison. Ils ont aussi une superbe mentalité.

Vous enchainez les saisons de très haut niveau. Y’a-t-il eu un déclic dans votre carrière ?

Mon prêt à Colomiers a été très important. A Toulouse, la concurrence était énorme, je n’ai pas hésité à descendre en Pro D2 et j’ai emmagasiné un maximum de confiance. Je jouais, je performais, je suis revenu au Stade avec une grande confiance et avec l’idée que j’aurai toujours de la concurrence car j’évoluais dans un grand club.

Propos recueillis par Mathieu Coutelette

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi