mardi 23 juillet 2024

Yohann Gbizié (Aurillac) : « On a toujours envie de jouer au meilleur niveau »  

À lire

Après trois saisons du côté de Massy, dont une montée en Pro D2 et une descente, Yohann Gbizié s’est engagé à Aurillac pour y continuer son aventure. Si le 3ème ligne est content de rester en Pro D2, il ne compte pas s’arrêter là.

Vous avez passé trois saisons à Massy, avez-vous digéré la descente ?

J’ai tout vécu avec Massy, une montée et une descente, donc autant de plaisir que de déception quand on ne s’est pas maintenu. J’ai rencontré beaucoup de bons mecs, mais je pars sans regrets, et je suis très content d’avoir l’opportunité de rester en Pro D2, ce qui était mon objectif à la base.

À LIRE AUSSI : toute l’actu rugby dans votre mag spécial

Sur le plan individuel, pensez-vous pouvoir vous imposer dans la durée en Pro D2 ?

C’est le but, je pense qu’on joue tous pour ça : voir jusqu’à quel niveau on peut évoluer. De mon point de vue, je pense que la saison passée était loin d’être mauvaise sur le plan individuel donc ça m’a conforté dans l’idée de m’installer dans ce championnat et performer. Dans la durée peut-être pas parce que j’ai toujours envie de monter (sourire).

Yohann Gbizié vise le top 6 de la Pro D2

À LIRE AUSSI : QUAND AURILLAC VISAIT DÉJÀ LE TOP 6 L’AN DERNIER

C’est votre 2ème année en Pro D2, quelles sont vos attentes ?

L’année dernière, ils ont su se maintenir plus tranquillement par rapport aux saisons passées. De mon côté, j’ai vraiment envie de m’imposer dans l’équipe de départ, et pour ce qui est du collectif, ce qu’on aimerait nous évidemment, c’est le top 6.

A 26 ans, ce transfert représente un tournant dans votre carrière, pourquoi avoir choisi Aurillac ?

J’avais plusieurs contacts, mais qui étaient sportivement moins intéressants et moins concrets. Le choix d’Aurillac, c’est un choix sportif, mais aussi par rapport à la ville, à la situation.

Comment s’est passée votre intégration à Aurillac ?

En fait, vu que c’est ma deuxième saison en Pro D2, on se connaît déjà un peu tous grâce au terrain. Je ne connaissais personne personnellement, mais j’avais déjà joué contre pas mal d’entre eux. Et là, on a eu un stage qui s’est très bien passé, je suis sociable donc ça n’a pas été compliqué de s’intégrer.

Nombre de tauliers sont partis, pensez-vous que ça va être dur d’assumer ces départs ?

On va dire que je suis serein. Je trouve que le groupe est bien en place.

Le Top 14 est-il dans un coin de votre tête ?

Clairement l’objectif, c’est de l’atteindre avant mes 28 ou 29 ans, donc bien sûr que c’est dans un coin de ma tête. On a toujours envie de jouer au meilleur niveau et on va tout faire pour. Mais chaque chose en son temps et, pour l’instant, je suis pleinement concentré sur la saison avec Aurillac.

Propos recueillis par Oscar Lachaize

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi