dimanche 23 juin 2024

Euro 2024 : la résurrection de la Roumanie

À lire

Voilà 24 ans que la sélection roumaine n’est pas sortie de son groupe à l’Euro. Mais cette année, les Tricolori viennent avec une confiance et une sérénité encore rarement vue… De quoi passer les poules ?

La Roumanie, qui ne s’était pas qualifiée au dernier Euro, va essayer de frapper un grand coup lors de l’Euro 2024, à savoir sortir des phases de groupes, un objectif que les Roumains ne sont parvenus à faire qu’une seule fois dans leur histoire en l’an 2000.

S’ils y arrivent, ce sont nos Bleus qui pourront y voir un signe puisque c’étaient eux les champions lors de cette édition qui représente le dernier titre sur la scène continentale pour l’équipe de France. Mais l’objectif est très loin d’être une tâche aisée, et c’est l’Ukraine qui sera la principale concurrente pour cette 2ème place tant convoitée.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans votre mag

Les Tricolori, une équipe trop sûre d’elle ?

Si les Roumains ont foi en leur équipe, c’est en grande partie en raison de leur phase d’éliminatoires. Jamais l’équipe nationale ne s’était montrée aussi solide et sereine, terminant grande 1ère de son groupe avec 5 points d’avance sur la Suisse et 7 sur l’Israël. Cette performance, la Roumanie la doit à sa force collective. Le sélectionneur Edward Iordănescu a pris le soin d’aligner systématiquement les mêmes joueurs afin de travailler sur la cohésion.

C’est une mission réussie ; rarement on n’avait vu l’équipe roumaine aussi soudée et sûre d’elle. La stratégie sera quant à elle assez logique : une grosse application défensive et essayer de faire mal sur les contre-attaques. C’est ce qui a payé pour les qualifications, et les Roumains n’ont pour l’instant aucune raison de changer leur manière de faire. Si l’équipe est globalement bien, le journaliste de la Gazeta Sporturilor Sergiu Alexandru émet quelques réserves et nous parle de certaines faiblesses de la sélection :

« Dans l’équipe roumaine, il y a deux problèmes. Nous manquons d’un bon attaquant, un bon numéro 9 capable de marquer des buts. Et l’autre problème est que certains joueurs importants ne jouent pas régulièrement dans leurs clubs. Ainsi, ils ne seront pas en forme à l’Euro ». Pour espérer voir les huitièmes de finale, les hommes d’Edward Iordănescu devront finir deuxièmes ou honorables 3èmes pour faire partie des 16 meilleures équipes.

Le journaliste roumain se mouille : « La Roumanie a ses chances de se qualifier pour les huitièmes de finale. La Belgique est la principale favorite, mais je vois mon équipe nationale capable de rivaliser avec l’Ukraine et la Slovaquie. Je prédis 4 points dans ce groupe : une victoire contre la Slovaquie et un match nul contre l’Ukraine. » Problème, c’est aussi le minimum que vise l’Ukraine !

La stat des Tricolori : 8

Le plus grand nombre d’apparitions à l’Euro d’un joueur roumain : Gheorge Hagi, véritable légende du football roumain, et accessoirement père de Ianis Hagi. Ce dernier essaiera de marcher sur les pas de son paternel.

Pronostic

Il faudra une grosse performance de la Roumanie si elle veut passer la phase de groupes. Si personne ne remet en question la probable 1ère place de la Belgique dans le groupe, la course à la 2ème place elle reste ouverte. Dans une poule où chaque point et but compteront, la Roumanie se garde le droit de rêver aux huitièmes, qui seraient évidemment synonyme d’un Euro réussi. Au-delà, cela semble plus compliqué.

Oscar Lachaize

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi