samedi 22 juin 2024

Euro 2024 : la Serbie peut-elle créer la surprise ?

À lire

La Serbie va participer au tout premier Euro de son histoire. Si elle compte dans ses rangs des joueurs de renommée, à l’image de Dusan Vlahovic, elle ne part pas favorite de son groupe, bien au contraire.

Après avoir participé à la deuxième Coupe du monde de son histoire au Qatar, la Serbie s’apprête à participer à son tout premier Euro. L’aventure au MoyenOrient avait mal tourné avec une sortie dès la phase de groupes en terminant bon dernier. Confrontés au Brésil, à la Suisse et au Cameroun, les hommes de Dragan Stojkovic n’avaient obtenu qu’un point face au pays africain laissant un goût amer à leurs supporteurs.

Depuis, les résultats se sont améliorés. Les coéquipiers de Sergej Milinković-Savić sont parvenus à terminer 2èmes d’un groupe dans lequel ils devaient se qualifier, avec comme principal prétendant la Hongrie. La tâche n’a pas été aisée, les Serbes s’inclinant par deux fois contre leur voisin hongrois, et concédant deux matches nul contre la Bulgarie qui finira bonne dernière du groupe. Rien qui présage de bonnes choses pour cet Euro. Malgré un effectif de qualité sur le papier, les Aigles ont du mal à imposer leur football.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du football dans votre mag

La Serbie a t-elle un problème avec le jeu ?

Sous la houlette de Dragan Stojkovic, la tactique semble quelque peu être mise de côté, le sélectionneur préférant mettre la priorité sur la motivation et le dépassement de soi. C’est probablement cette façon de penser qui a été la source des difficultés de la Serbie à se qualifier dans un groupe pourtant facile.

Selon le jounaliste serbe de Mozzart Sport et Scouted Kristijan Plazonja, « l’entraîneur se repose principalement sur la motivation et cette alchimie qui a conduit à une victoire historique contre le Portugal semble bien lointaine. » Il y ajoute les lacunes défensives :

« Nous jouons avec des profils très offensifs, par exemple des ailiers en tant que latéraux et souvent sans véritable milieu défensif. Cela laisse l’équipe exposée et comme le manager n’est pas un génie tactique, il n’a pas été en mesure de corriger ces erreurs. » Dans une formation qui devrait ressembler à du 3-4-2-1 porté vers l’avant, l’équipe devra être prudente contre l’Angleterre et le Danemark si elle ne veut pas être punie.

Stojkovic, la méthode Coué

Le journaliste serbe n’est pas vraiment optimiste concernant les chances de la Serbie de passer le 1er tour, contrairement aux attentes des supporteurs qu’il qualifie souvent d’» irréalistes » :

« Avec 16 équipes sur 24 qui se qualifient, il y a une opportunité. Cependant, en étant réaliste, nous traversons une période difficile et affronter l’Angleterre et le Danemark représente un défi pour nous. Je pense que nous aurons besoin de 4 points. Bien que nous soyons favoris contre la Slovénie, les rencontres sont souvent serrées et il n’y a aucune certitude quant à une victoire. Toutefois, si nous maintenons un résultat minimal face à l’Angleterre et remportons le match contre la Slovénie, nous pourrions avoir une chance. En réalité, je doute que nous passions au tour suivant, même si en termes de qualité pure, nous en avons la capacité. » Aux Aigles de déjouer les pronostics.

1

Depuis la dissolution de l’union de la Serbie-et-Monténégro, c’est la toute première fois que la Serbie parvient à se qualifier à l’Euro. L’équipe serbe pourra compter sur ses cadres comme Milinkovic-Savic, Kostic ou Vlahovic pour réaliser une belle première.

Oscar Lachaize

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi