samedi 20 juillet 2024

Florian Dufour (Stade Montois) : « Repartir de plus belle »

À lire

Après trois ans à Brive, Florian Dufour a signé, pour deux ans, au Stade Montois. Le talonneur a l’objectif de reprendre du plaisir sur les terrains. Entretien réalisé pour Rugby Magazine et Le Quotidien du Sport.

Après trois saisons à Brive, amputées par des blessures dont la dernière au cervicale, n’avez-vous pas des regrets de ne pas avoir pu jouer plus en Top 14 ?

C’est toujours rageant de pas pouvoir jouer. A Brive, j’ai eu trois blessures très contraignantes. Elles ont mis un gros stop à ma progression. Je suis très heureux de rejoindre Mont-de-Marsan. Je vais vivre un nouveau challenge et repartir de plus belle. Ma priorité est de reprendre beaucoup de plaisir sur les terrains.

À LIRE AUSSI : toute l’actu rugby dans votre mag spécial

Espérez-vous vous relancer à Mont-de-Marsan ?

L’important est de reprendre du plaisir, de la confiance et réaliser des bons matches. Après, on verra sur les deux ans. Je souhaite surtout rejouer.

Avant la reprise, quel était le discours de Patrick Milhet, le coach de Mont-de-Marsan ?

Le projet du Stade Montois est très intéressant. Une équipe qui joue tout le temps les phases finales de Pro D2, pour monter en Top 14. Tout de suite, j’ai été très emballé de rejoindre Mont-de-Marsan. Patrick (Milhet) n’a pas forcément appuyé sur beaucoup de cordes pour me faire venir.

Florian Dufour repart de zéro après ses blessures

Connaissiez-vous des joueurs de Mont-de-Marsan ?

Oui, je connaissais par exemple Simon Desaubiès avec qui j’ai fait mes années en Espoirs, à Bordeaux. J’ai aussi retrouvé Stéphane Prosper que j’ai connu à Agen. C’était facile pour m’intégrer.

Comment voyez-vous la concurrence avec Samuel Lagrange et Simon Labouyrie ?

Simon, qui a 31 ans, est très expérimenté. On va dire que c’est un vieux de la vieille. Samuel était à La Rochelle l’année dernière. Même s’il n’a pas joué lors de la finale, il est quand même champion d’Europe avec le Stade Rochelais. Samuel a déjà un beau palmarès. On va essayer de se tirer vers le haut.

Quelle était l’ambiance dans l’équipe après la défaite en demi-finale contre Grenoble ?

Le groupe a repris avec un bon moral. Tout le monde s’est remis à 100% dès le premier jour de la préparation.

Quels sont les objectifs collectifs ?

On va essayer de finir le top 6 pour se qualifier en phases finales.

Propos recueillis par Kévin Thubé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi