dimanche 2 octobre 2022

Top 10 des joueurs africains : Samuel Eto’o (1er) ou l’éloge de la persévérance

À lire

Suite et fin de notre TOP 10 des plus grands joueurs africains Samuel Eto’o qui partage la tête du classement avec George Weah.

Samuel Eto’o est né dans la banlieue de Yaoundé au Cameroun, dans un quartier très pauvre. Fan de Roger Milla, le jeune Samuel ne met pas très longtemps à se faire remarquer ballon au pied. A 15 ans, il tente sa chance en France dans l’espoir d’intégrer un club européen. Après avoir rejoint Marseille, il monte vers la capitale. Après avoir tenté sa chance de rejoindre le PSG, le club de la capitale refuse à cause du manque de papiers du joueur. Eto’o rentre alors au Cameroun avant de revenir faire des essais en France. Le premier au Havre (club partenaire de son académie au Cameroun), n’est pas concluant, les suivants avec Saint Étienne ou l’AS Cannes non plus.

Grâce à ses bonnes performances avec l’équipe nationale junior, il est surclassé et se retrouve à jouer avec les « grands ». Il est repéré par le Real Madrid et part faire un essai dans la capitale espagnole. Un passage difficile, Eto’o est barré par des stars déjà en place. Il part alors en prêt à Majorque, pour se révéler. Lorsqu’il quitte le club quatre ans plus tard, il est devenu le meilleure buteur du club en Liga (54 buts) et en Ligue des Champions (2). 

Meilleur buteur du Cameroun

Après un bras de fer entre les deux gros clubs espagnols, Samuel Eto’o décide finalement de rejoindre le FC Barcelone. Profitant de la blessure du suédois Henrik Larsson, Eto’o se fait une place de titulaire dans le groupe. Eto’o restera cinq ans au Barça et en deviendra l’un des meilleurs buteurs du club avec 152 réalisation en 200 rencontres. Il est même élu « meilleur numéro 9 de l’histoire du club par les socios. 

A l’été 2009, Eto’o est au coeur d’un échange avec Zlatan Ibrahimovic et rejoint l’Inter. Pour la seconde année de suite, Eto’o réalise un triplé championnat-coupe-Ligue des Champions, avec donc deux clubs différents. Après deux ans, il part et découvre la Russie. Il devient le joueur le mieux payé de la planète dans un club qui cherche à se faire un nom sur la scène européenne. A partir de 2013, Eto’o enchaîne les piges. Chelsea, Everton, Sampdoria, avant de rejoindre la Turquie et Antalyaspor. Après un dernier passage à Konyaspor, le joueur termine sa carrière au Qatar. 

Avec sa sélection Eto’o remporte la CAN à deux reprises, en 2000 et 2002. Il est aujourd’hui encore le meilleur buteur de l’histoire de sa sélection avec 56 buts et le second joueur le plus capé avec ses 116 sélections. Eto’o est élu joueur africain de l’année à quatre reprises : 2003, 2004, 2005 et 2010. Il a également gagné 4 Ligue des Champions si l’on compte la première avec le Real Madrid durant laquelle il participe à la phase de groupe, ainsi que quatre championnats nationaux. Son meilleur classement au Ballon d’Or, 6ème en 2006.

> Notre TOP 10 des plus grands joueurs africains :

  1. Samuel Eto’o (Cameroun) et George Weah (Libéria)

3. Roger Milla (Cameroun)

4. Didier Drogba (Côte d’Ivoire)

5. Salif Keita (Mali)

6. Abedi Pelé (Ghana)

7. Mustafa Dalheb (Algérie)

8. Rachid Mekhloufi (Algérie)

9. Yaya Touré (Côte d’Ivoire)

10. Rabah Madjer (Algérie)

Mohamed Salah (Egypte)

Sadio Mané (Sénégal)

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi