vendredi 21 juin 2024

Tour de France : les 10 étapes où tout peut basculer

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Pendant trois semaines, le Tour de France promet un terrain de jeu inédit et varié comme souvent. De Bilbao jusqu’aux Champs-Elysées, la Grande Boucle devrait offrir des endroits uniques qui détermineront le vainqueur du Tour. Voici ces endroits décisifs pour gagner… ou perdre le Tour de France 2023.

BILBAO : 1ère étape Bilbao-Bilbao

Dès la 1ère étape, les attaquants seront mis à contribution. Avec 3300 mètres de dénivelé, les premiers kilomètres seront à ne pas sous-estimer pour les favoris du Tour de France qui ne s’offriront aucun cadeau. La Côte de Pike et ses 10 % devrait juger de l’état de forme des coureurs du peloton avant l’arrivée à Bilbao. Cette étape ne fera pas le vainqueur du Tour 2023, mais elle devrait déjà sanctionner les coureurs les moins préparés. Car, cette année, il n’y aura pas de montée en puissance possible. Il faudra être costaud sur les routes du Pays basque. Au bout de 13 km, la Côte de Laukiz (6,9 %) sera à ne pas sous-estimer.

COL DE MARIE BLANQUE : 5ème étape Pau-Laruns

Après deux étapes réservées aux sprinteurs, le Tour retrouve la montagne avec les Pyrénées. C’est le premier grand rendez-vous pour les favoris avec le Col de Soudet, premier col hors-catégorie de l’édition 2023, avec ses 15,2 km à 7,2 % de moyenne. A 18 km de l’arrivée, c’est le Col de Marie Blanque qui sera le terrain de jeu des favoris pour commencer à faire des différences. Avec 7,7 km à 8,6 %, il sera décisif pour l’attribution de la victoire à Laruns.

COL DU TOURMALET : 6ème étape Tarbes-Cauterets-Cambasque

C’est l’un des toits de cette édition 2023. Le Col du Tourmalet reste un endroit décisif pour l’attribution du maillot jaune. Lors de cette 6ème étape, il faudra être attentif à la moindre offensive pour les favoris. Il y aura une montée en puissance constante au fil des 145 km avec une côte en entrée au bout de 30 km et le Col d’Aspin (1490 m). Le Col du Tourmalet a déjà couronné Thibaut Pinot, Julian Alaphilippe et Pierre Latour par le passé. Et, très souvent, celui qui le dompte démontre qu’il est bel et bien au

rendez-vous du Tour de France.

PUY DE DÔME : 9ème étape Saint-Léonard-de-Noblat-Puy de Dôme

Ce sera sans contestation possible le grand moment de la première partie du Tour de France. Tout le monde a déjà fait du Puy de Dôme le rendez-vous qui devrait permettre aux favoris de se jauger. D’ailleurs, la plupart des leaders du peloton ont déjà pris leurs repères sur les hauteurs du géant d’Auvergne. Sur les 4 derniers kilomètres, il faudra dompter les 3600 mètres de dénivelé avec une pente moyenne à 12 % pour un hors-catégorie qui devrait être un moment à ne pas manquer devant sa télé. L’ambiance promet d’y être exceptionnelle.

GRAND COLOMBIER : 13ème étape Châtillon-sur-Chalaronne-Grand Colombier

En ce 14 juillet, la 13ème étape promet un parcours court (137,8 km), mais intense avec le Grand Colombier comme juge final du peloton. Avec ses 17,4 km et sa pente moyenne de 7,1 %, il ne fait aucun doute que ce sera un favori qui lèvera les bras en haut. Dans un effort qui pourrait faire une sélection naturelle et surtout condamner les derniers espoirs de certains favoris en espérant que ce soit un Français qui puisse renouer avec la victoire tricolore en ce jour de fête nationale en France.

COL DE JOUX PLANE : 14ème étape Annemasse-Morzine Les Portes du Soleil

Après une étape éprouvante, il faudra remettre cela dès le samedi avec une étape qui pourrait profiter aux attaquants du jour. Et forcément le Col de Joux Plane devrait jouer un rôle décisif notamment au moment d’attaquer la descente vers Morzine. Et si certains veulent attaquer pour gagner de précieuses secondes, il est certain que ce peut être une belle occasion pour démontrer aux autres leaders qu’il faudra ne rien lâcher jusqu’au bout.

SAINT-GERVAIS MONT-BLANC : 15ème étape Les Gets-Les Portes du Soleil Saint-Gervais Mont-Blanc

C’est un week-end de folie que réserve la deuxième semaine du Tour. Les Alpes auront pour dernier moment décisif la montée vers Saint-Gervais Mont-Blanc. Après avoir connu quatre montées impressionnantes avec le Col de la Forclaz de Montmin, le Col de la Croix Fry, le Col des Aravis et la Côte des Amerands, il faudra s’attaquer aux 7 km de la montée de Saint-Gervais et du Mont-Blanc. 1372 mètres sur 7 km à 7,7 %, il devrait y avoir de la casse avant la journée du repos.

COMBLOUX : 16ème étape Passy-Combloux

Unique contre-la-montre du Tour de France, il faudra être costaud d’un bout à l’autre de l’épreuve chronométrée sur les 22,4 km qui terminent sur la côte de Combloux et ses 974 mètres. Il faudra le faire sous un rythme soutenu pour ne pas voir s’éloigner le podium de Paris.

COL DE LA LOZE : 17ème étape Saint-Gervais Mont-Blanc Courchevel

Dernier col hors-catégorie de l’édition 2023, le Col de la Loze devrait permettre aux favoris de se départager encore avant de partir vers le Jura et les Vosges. Avec ses 2304 mètres et ses 28,1 km à 6 %, il est évident qu’il viendra clôturer une journée exceptionnelle avec l’arrivée à Courchevel et qui sera passée par le Col des Saisies, le Cormet de Roselend et la côte de Longefoy. Il faudra ménager ses efforts et les coéquipiers seront mis à rude contribution, mais la Loze risque de bien porter son nom pour de nombreux coureurs au soir de cette 17ème étape.

COL DU PLATZERWASEL : 20ème étape Belfort-Le Markstein Fellering

Dans les Vosges, il n’y aura pas beaucoup d’endroits pour faire la différence et, sur cette dernière étape, il faudra se montrer concentré et sérieux jusqu’au bout. Il y aura encore 3600 mètres à grimper en cette journée, veille de l’arrivée à Paris. Et le Platzerwasel sera la dernière occasion de faire la décision avec ses 7,1 km à 8,4 %. Sauf qu’il y aura de nombreux cols auparavant à dompter comme le Ballon d’Alsace, le Col de la Schlucht voire le Petit Ballon. Mais, une fois le Col de Platzerwasel, il sera temps de saluer le maillot jaune du Tour 2023, au Markstein.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi