jeudi 25 avril 2024

Alexis et Félix Lebrun : « Notre rêve se rapproche »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Alexis/Félix Lebrun ont explosé cette saison au plus haut niveau en surprenant les meilleurs pongistes du monde. Alexis Lebrun, 21 ans, 20ème Mondial, et Félix Lebrun, 17 ans, 6ème Mondial, sont enthousiastes à l’idée de vivre leurs premiers Jeux Olympiques ensemble.

Comment allez-vous à quelques mois des JO et surtout après vos derniers Mondiaux qui ont passionné de nombreux Français ?

Alexis Lebrun : « On va très bien. On revient très heureux de nos derniers Mondiaux (en Corée du Sud, Ndlr) et plein de confiance pour la suite de cette saison. »

Aborde-t-on sa préparation de l’évènement différemment étant donné que c’est à la maison que se dérouleront les prochains JO ?

Félix Lebrun : « C’est sûr que ce sera particulier, mais on se prépare le mieux possible en essayant de nous focaliser sur nos entraînements et nos compétitions. »

L’enthousiasme monte-t-il à l’approche des Jeux ?

Alexis : « C’est vrai que tout le monde en parle. On a très envie d’y être, mais notre sélection n’est pas encore officielle donc on ne veut pas s’emballer trop vite (sourire). »

Combien de fois par jour vous en parle-ton ?

Félix : « Dès qu’on fait une interview (sourire). Sinon on n’en parle pas très souvent entre nous. »

Sentez-vous un engouement autour du pingpong à l’approche des JO de Paris ?

Alexis : « On sent un engouement au niveau du ping en général, pas ciblé sur les JO en particulier. Mais forcément les gens rêvent d’une médaille aux Jeux en France ! »

Quels sont vos objectifs ? Le résultat ou le fait de vivre ces Jeux en France ?

Alexis : « Sans aucune hésitation le résultat. Mais pour ça, il faut déjà avoir sa qualification en poche et on sait que ce sera très dur d’aller chercher une médaille ! »

Pensez-vous que l’on mesure la chance d’avoir des JO à la maison ? Surtout pour ses premiers JO…

Félix : « Nous, on mesure tout ça. On a énormément de chance de pouvoir vivre les Jeux à la maison, on va en profiter un maximum. »

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du sport dans vos mags spéciaux

Alexis et Félix Lebrun : « On sait que ce sera très dur d’aller chercher une médaille »

Le ping français peut-il réussir une belle moisson ?

Alexis : « Bien sûr ! On a fait 2ème aux championnats du monde par équipes donc tout peut arriver ! On a une très belle équipe de France ! Mais il ne faut pas s’en cacher, ce serait déjà un énorme exploit ! »

Il y a un an, auriez-vous cru que votre avenir passerait par les JO à Paris ?

Félix : « L’année dernière, on commençait à bien performer, mais tout s’est accéléré et, petit à petit, on a vu notre rêve se rapprocher. »

Est-ce un plus de vivre les Jeux en famille avec votre frère ?

Alexis : « Oui, ce sera probablement un énorme plus si on est qualifiés ensemble. On s’entend très bien. »

Quels seraient vos Jeux rêvés ?

Alexis et Félix : « Nos Jeux rêvés, ce serait de finir la compétition avec une médaille, même si on sait à quel point c’est difficile et profiter, avoir des souvenirs mémorables et faire vivre de belles émotions au public français. »

Le saviez-vous ?

Le tennis de table français a déjà offert quelques médailles à la France à l’occasion des Jeux Olympiques. La première étant celle de Jean-Philippe Gatien à Barcelone, en 1992, avec une belle médaille d’argent. Il faudra ensuite attendre les Jeux Olympiques de Sydney en 2000 pour de nouveau voir la France repartir avec une nouvelle breloque. Le bronze en double de Patrick Chila avec Jean-Philippe Gatien.

Grégoire Jean : « ils ont un truc en plus »

« Alexis et Félix ont amené de la visibilité. La dynamique a toujours été là depuis ces dernières saisons. C’est hyper positif d’avoir du monde qui nous suit. C’est bien pour le pingpong français. Concernant Alexis et Félix, on sent rapidement qu’ils ont un petit truc en plus. Très vite. Dans la touche de balle, dans le caractère… On a connu tellement de joueurs talentueux qui n’ont pas percé ou de joueurs qui n’ont rien lâché en étant au départ laborieux. Honnêtement, on sait qu’ils ont tous les ingrédients pour aller le plus loin possible. On va tout faire pour les supporter à Paris. » Français, 132ème mondial

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi