mercredi 5 octobre 2022

Eto’o, Weah, Drogba… Les 10 meilleurs joueurs africains de l’histoire

À lire

Samuel Eto’o, George Weah, Abédi Pelé ou Didier Drogba, mais aussi Salfi Keita, Mustafa Dalheb… Au fil de l’histoire, le continent africain a fourni un grand nombre de joueurs de talent au football européen. La rédaction du Quotidien du Sport a voté pour un Top 10 qui a de la gueule.

1er : Samuel Eto’o

Meilleur buteur de l’histoire de sa sélection avec 56 buts et second joueur le plus capé avec ses 116 sélections, Samuel  Eto’o (Cameroun) est élu joueur africain de l’année à quatre reprises : 2003, 2004, 2005 et 2010. Il a également gagné 4 Ligue des Champions si l’on compte la première avec le Real Madrid durant laquelle il participe à la phase de groupe, ainsi que quatre championnats nationaux. Son meilleur classement au Ballon d’Or, 6ème en 2006.

Samuel Eto’o sous le maillot de l’Inter avec qui il a remporté de nombreux titres dont la Ligue des Champions.

1er ex aequo : George Weah

George Weah (Libéria) est encore aujourd’hui le seul Africain lauréat du Ballon d’Or. En quatre ans avec le Milan AC, le joueur qui s’est révélé à Monaco et au PSG remporte deux titres de champion. Il terminera sa carrière par des passages à Chelsea, Manchester City et Marseille. Avec sa sélection, Weah donne tout, paye même de sa poche pour des équipements, mais échoue à un cheveux de la qualification pour la Coupe du Monde 2002.

Avant de partir au Milan AC, George Weah a brillé sous le maillot du PSG.

3ème : Roger Milla

Elu Ballon d’Or Africain à deux reprises, (1976 et 1990), Roger Milla (Cameroun) restera à jamais une figure emblématique du football africain et surtout mondial. Avec le Cameroun, celui qu’on appelait « le vieux lion » compte un total de 28 buts en 102 sélections. 

4ème : Didier Drogba

Didier Drogba (Côte d’Ivoire) est tout simplement le meilleur buteur de l’histoire de la Côte d’Ivoire avec 65 réalisations. Son problème, qui fait sans doute qu’il n’est que 4ème de ce classement : Il n’a jamais mené son pays au sommet du foot africain, avec deux défaites en finale de la CAN en 2006 et 2012. Mais il aura eu un rôle important dans le développement de l’équipe au cours des années 2000. En club il a tout gagné.

Salif Keita est resté une véritable légende à Saint-Etienne. Ici en 1972 contre le Red Star.

5ème : Salif Keita

Incroyable attaquant au talent de buteur exceptionnel, Salif Keita (Mali) marquera 142 buts en 186 matchs avec les Verts, toutes compétitions confondues. Comme Rachid Mekhloufi, Salif Keita est un des symboles des Verts qui gagnent. Considéré comme une véritable icône dans le Forez, le Malien y remporte trois titres de Champion de France et une Coupe de France. 

6ème : Abedi Pelé

Abédi Pelé a remporté la Coupe d’Europe des clubs champions avec l’OM de Bernard Tapie

Parlez d’Abédi Pelé (Ghana) aux supporters de l’OM et leurs yeux s’illuminent. Trois fois vainqueur du championnat de France, le joueur né à Accra (Ghana) en 1964 fait partie de la très grande équipe marseillaise qui a remporté la Coupe d’Europe des clubs champions en 1993.

7ème : Mustafa Dalheb

D’abord ailier, puis milieu offensif, Mustafa Dalheb (Algérie) a marqué le football français par sa capacité à déstabiliser n’importe quelle défense par ses dribbles et sa vision du jeu. Avec l’Algérie, il jouera aussi la Coupe du monde en Espagne en 1982 mais ne dépassera malheureusement  jamais le stade des demi-finale de la CAN.

8ème : Rachid Mekhloufi

Divin attaquant de poche, Rachid Mekhloufi (Algérie) remportera cinq titres de champion (quatre en D1 et un en D2) et deux Coupes de France avec Saint-Etienne. 

9ème : Yaya Touré

Contrairement à Didier Drogba, Yaya Touré (Côte d’Ivoire) a attendu de remporter la CAN avec la Côté d’Ivoire avant de prendre sa retraite internationale. Ce qui fait que dans sa carrière, le joueur passé par Monaco (2006/2007) a tout gagné. Il fait notamment partie de la grande équipe du Barça qui en 2009 remporte tous les titres en jeu (Ligue des Champions et Liga notamment).

10èmes : Rabah Madjer

Rabah Madjer (Algérie). Vainqueur de la CAN en 1990, l’international algérien sera nommé meilleur joueur de la compétition. S’il a joué en France (au RC Paris et à Tours), Madjer a passé l’essentiel de sa carrière à Porto avec qui il a gagné trois fois le championnat ainsi que la Coupe d’Europe des club champions en 1987. 

Mohamed Salah

Mohamed Salah (Egypte). C’est un des rares joueurs contemporains à faire partie du top 10. Vainqueur de la Ligue des Champions en 2019, l’Egyptien de Liverpool vient de réaliser trois saisons exceptionnelles avec son club (93 buts en 143 matchs) et est parti sur le même rythme (déjà 16 buts en 24 matchs toutes compétitions confondues cette saison. Le joueur de 28 ans est au sommet de sa carrière. 

Sadio Mané

Le troisième joueur classé dixième est également contemporain mais aussi également un joueur de Liverpool. Il s’agit du Sénégalais Sadio Mané (Sénégal). Le joueur de 28 ans aussi reste sur trois dernières saisons de très haut niveau, même s’il marque un peu moins (66 buts en 134 matchs). 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi