jeudi 25 juillet 2024

Tour de France 2024 : Kristoff a déjà tout prévu

À lire

Invitée pour la deuxième année consécutive sur le Tour de France, la formation norvégienne ne compte pas faire de la figuration. Kristoff sera avec ses boys.

Une première qui ne sera pas restée sans lendemain puisqu’elle a obtenu une invitation cette année. Une reconnaissance méritée car elle ne cesse de se développer depuis sa création en 2017. L’équipe Continentale est passée en Pro Team en 2020 avec une politique qui fait la part belle aux jeunes talents scandinaves car la ligne de conduite des dirigeants est de prendre uniquement des coureurs scandinaves.

Cette année, l’équipe a bien préparé le Tour avec Jonas Ambrahansen qui a remporté sa première victoire au sprint cette année en Belgique : « Notre plus grande fierté est de voir nos coureurs progresser. On lance des jeunes et ils sont exemplaires avec une belle éthique de travail. Nous sommes honorés d’être de nouveau sur le Tour, nous viserons des étapes, nous ne pouvons pas ambitionner un classement intermédiaire à moins que nous puissions créer la surprise. »

« Nous avons une équipe de sprinteurs ou de coureurs de classiques on se concentrera donc sur les étapes de plaine. Une chose est sûre, nos coureurs sont motivés, certains découvriront la plus grande course du monde et pour nos sponsors il est aussi important de nous montrer » explique Gino van Oudenhove, l’un des directeurs sportifs.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du cyclisme dans votre mag

« On aurait préféré que le Tour se termine sur les Champs-Elysées car en général ça arrive au sprint »

Pour encadrer ces jeunes coureurs, les dirigeants ont recruté deux coureurs d’expérience Alexander Kristoff et Magnus Cort Nielsen, arrivé en début de saison. Vainqueur de quatre étapes du Tour en dix participations, Kristoff est à 37 ans en fin de carrière, mais il possède encore sa belle pointe de vitesse (4 victoires en 2024).

Cort Nielsen, de son côté, a gagné deux étapes en cinq participations. Dans sa quête de victoires d’étapes, Uno-X Mobility peut également compter dans les sprints sur Rasmus Tiller : « On aime bien l’étape de Troyes qui est si particulière avec le gravier qui ajoutera de la difficulté à la course. On aurait préféré que le Tour se termine sur les Champs-Elysées car en général ça arrive au sprint et on aurait pu jouer la victoire d’étape, là avec le contre-la-montre en dernière étape nous n’avons aucun espoir. Alexander et Magnus sont nos deux meilleures chances, ils ont tous les deux gagné sur le Tour. »

Si on attend la formation norvégienne plutôt sur le plat, il faudra surveiller de près la progression de Tobias Halland Johannessen qui a été le meilleur coureur de l’équipe sur le Tour 2023 et qui pourrait se distinguer en montagne ou en côte. Vainqueur du Tour de l’Avenir 2021, il confirme les espoirs placés en lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi