mardi 23 juillet 2024

Tour de France (9ème étape, dimanche 7 juillet) / Troyes > Troyes : 199 KM surprenants

À lire

Troyes accueille une étape unique du Tour de France marquant à la fois le départ et l’arrivée de cette 9ème étape. Reconnue pour son riche patrimoine architectural et son histoire cycliste vibrante, Troyes a été la scène de plusieurs arrivées mémorables (7 fois ville-arrivée et 6 fois ville-départ).

La ville, qui a vu des sprinteurs comme Erik Zabel (en 2000) et Marcel Kittel (en 2017) triompher, introduira cette fois une dimension nouvelle avec l’incorporation des chemins blancs, rendant cette étape exceptionnelle. Cette étape de 199 kilomètres proposera un défi particulier avec ses 32 kilomètres de chemins blancs, rappelant les célèbres Strade Bianche d’Italie ou Paris-Tours.

Les secteurs de chemins non carrossables, dispersés principalement dans les derniers 30 kilomètres (6 sur les 14 secteurs), ajouteront une touche de complexité avec leur surface poussiéreuse et caillouteuse. Les coureurs devront faire face à 14 secteurs différents, chacun offrant des défis de navigation et de résistance du matériel.

Cette configuration est propice aux spécialistes du gravel et du cyclo-cross transformant cette étape en un spectacle potentiellement. Les compétences en cyclo-cross de certains coureurs comme Mathieu Van der Poel ou Tom Pidcock pourraient s’avérer cruciales, en particulier si les conditions météorologiques compliquent les passages sur les chemins blancs.

La possibilité de pluie pourrait transformer les secteurs en boue, élevant ainsi le niveau de difficulté et d’incertitude, ce qui pourrait piéger des prétendants au titre qui ne sont pas vigilants. Cette étape autour de Troyes pourrait jouer un rôle pivot dans le classement général du Tour.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du Tour de France dans votre mag

Les chemins blancs !

Les chemins blancs, avec leur potentiel pour des crevaisons et des chutes, offrent une opportunité pour des bouleversements significatifs dans le peloton. Les coureurs devront non seulement gérer leurs efforts, mais aussi la stratégie de course pour naviguer avec succès à travers des difficultés. L’étape de Troyes du Tour de France 2024 promet d’être un tournant majeur. Le Tour ne s’y gagnera pas, mais pourrait s’y perdre.

En reliant le passé cycliste de la ville à l’avenir avec l’introduction des chemins blancs, le Tour de France continue de réinventer et d’enrichir l’expérience du cyclisme professionnel, tout en mettant en avant la beauté et le défi du paysage champenois. Et pas sûr que cette étape troyenne souvent réservée aux sprinteurs ne couronnent ce 7 juillet l’un d’eux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi