lundi 24 juin 2024

Esteban Ocon (Alpine) : « On va pouvoir doubler encore mieux et faire le show pour les fans »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Pour sa 6ème saison, Esteban Ocon ne manque pas d’ambition. Fort d’une confiance au top et surtout d’une saison 2021 réussie (1 victoire), le Français compte bien profiter de sa nouvelle Alpine F1 Team pour se rapprocher des meilleures équipes et continuer à viser plus haut dès 2022.

Est-il excitant d’aborder une nouvelle saison marquée par une telle révolution règlementaire et de rentrer dans cette nouvelle ère de la Formule 1 ?

Cette année est extrêmement excitante tant pour la Formule 1 que pour nous en tant qu’équipe. C’est le meilleur moment pour être en Formule 1. C’est cool d’être pilote en ce moment, d’arriver en 2022 avec tout ce qui se passe en F1. Les Teams ont repensé de nouvelles voitures avec des règles qui vont nous permettre de faire de meilleures courses. J’ai hâte de vivre cette saison avec une nouvelle voiture.

Cette nouvelle ère va être intéressante à vivre. Il y a beaucoup d’espoirs avec tous ces changements pour les équipes, les pilotes et même les fans. C’est un véritable privilège d’y contribuer en étant acteur et très proche de cette nouvelle donne.

Ocon prétendant à des victoires

C’est-à-dire ?

C’est comme si les cartes étaient redistribuées. Il s’agit d’un nouveau départ et la hiérarchie peut être bouleversée sans que l’on sache immédiatement qui sera devant ou ce qu’il va se passer. Certains pourraient dire que c’est un peu angoissant de se diriger vers l’inconnu, mais je trouve ça fascinant. La question ne sera pas nécessairement de savoir qui commencera la saison en étant le plus rapide, mais plutôt de savoir qui le sera dans le sprint final. Le rythme de développement sera élevé dans toutes les écuries tout au long de l’année, presque comme une course dans les bureaux d’études loin de la piste !

Le défi sera immense pour nous pilotes et nous espérons pouvoir suivre les voitures de beaucoup plus près pour avoir des courses plus disputées. On devrait se suivre de plus près sur la piste. On va pouvoir doubler encore mieux et faire le show pour les fans. Tout cela est cependant sujet à confirmation et nous aurons une image beaucoup plus claire de la situation après les essais.

Esteban Ocon excité avec la nouvelle saison de F1

Avez-vous hâte de prendre le volant pour la première course de la saison ?
Je suis bien sûr impatient de découvrir et de piloter pour la première fois l’A522. C’est toujours un privilège de prendre le volant d’une nouvelle F1 quand vous connaissez tout le travail qui a été mené en coulisses par toutes les personnes talentueuses de nos différents départements à Enstone et Viry-Châtillon.

Ce sentiment et cette responsabilité sont vraiment uniques et particuliers. Nous avons beaucoup de poids sur nos épaules pour en extraire toute la performance et j’ai hâte de relever ce défi.

Il y a beaucoup de personnes impliquées dans la conception et la création de cette voiture. C’est toujours un privilège d’en être à l’aboutissement sur la piste pour tenter d’en offrir le meilleur. C’était avec une réelle impatience que l’on a envie enfin de voir le résultat de tout ce travail. Ce sera un grand moment de sortir de la pit-lane avec cette nouvelle voiture. J’ai hâte de la conduire pendant toute l’année.

« La question ne sera pas nécessairement de savoir qui commencera la saison en étant le plus rapide, mais plutôt de savoir qui le sera dans le sprint final »

A quel point êtes-vous confiant cette saison après avoir goûté au succès l’an dernier ?

C’est formidable d’avoir pu remporter une course dans ma carrière en Formule 1, mais le but ultime est de récidiver au point de devenir un jour champion du monde. Nous nous focalisons sur le présent, et donc la préparation de la saison 2022. Nous ne savons pas où nos concurrents se situeront, mais nous nous concentrerons uniquement sur nous-mêmes.

Vous entendez toujours des rumeurs indiquant que certaines équipes sont en avance et d’autres non, mais c’est difficile de savoir ce qu’il en est vraiment. Tout ce que je sais, c’est que nous allons tout donner ! Notre objectif est de conclure nos week-ends sans regrets et de retirer le maximum du matériel à notre disposition.

J’aborde la saison avec cet état d’esprit. Nous nous sommes préparés pour cela. On veut toujours plus. On veut progresser et continuer à aller de l’avant. Avec mes ingénieurs, mes mécaniciens et tout le monde, on veut avancer pas après pas et profiter de tout ce que l’on a accompli ces derniers mois. Il faut que l’on continue à travailler si on veut progresser. Tout devrait bien se passer.

Alpine attendu au tournant

Espérez-vous renouer avec la victoire comme en Hongrie l’an passé ?

(Sourire) Je sais que l’on démarre une nouvelle saison avec envie et ambition. On veut continuer à progresser et on cherche toujours à réussir le meilleur résultat possible. Dès Barcelone, j’ai pu voir l’équipe construire une belle voiture. Je suis sûr que cette saison peut être importante pour la suite. On a passé des heures à travailler dur pour être prêt, à Viry ou Enstone. Au volant ou au simulateur. Jusqu’au moindre détails.

C’est excitant d’arriver enfin au moment de voir concrétiser tout ce travail. C’est un honneur d’être au volant pour libérer tout son potentiel, ses chevaux et sa puissance dès la première course.

Comment s’est déroulée votre préparation physique et mentale cet hiver ?

L’entraînement et la préparation hivernale se sont bien passés. La saison s’étant terminée assez tard, la préparation a été un peu plus courte. J’ai été bien occupé, ce qui est toujours une bonne chose, en travaillant avec Alpine Cars et en aidant l’équipe à préparer la nouvelle voiture.

On apprend toujours de ces années passées pour améliorer sa condition et sa façon de travailler. J’ai mis mon expérience à profit. Je suis prêt, je me sens affûté physiquement, donc rendez-vous en piste pour voir ce que nous pouvons accomplir cette année. Je me sens bien et je me sens prêt pour cette nouvelle saison de Formule 1.

Tous les secrets d’Alpine dans LE GUIDE F1 2022, en vente ici ou chez votre marchand de journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi