mardi 18 juin 2024

Euro 2024 : la Suisse en plein doute

À lire

Après des résultats inconstants et des difficultés même face à de petites équipes, elle devra faire mieux pour espérer faire aussi bien que lors du dernier Euro.

Les résultats de la Suisse dernièrement sont assez décevants. Seulement 2ème de son groupe de qualifications derrière la Roumanie avec une défaite contre cette dernière (1-0) et des matches nuls face à des équipes nettement inférieures sur le papier, la Nati n’est plus celle que l’on a connue il y a trois ans ou même plus récemment à la Coupe du monde.

Cela est dû à un vieillissement de l’effectif avec des leaders qui sont plus âgés et d’autres partis en retraite internationale, ce qui provoque l’arrivée de nouveaux joueurs qui n’ont pas encore tous leurs repères en sélection. La génération dorée de la Suisse qui a réalisé des exploits depuis 10 ans s’essouffle de plus en plus et les nouveaux tardent à se révéler.

Noah Okafor, sur qui compte énormément la Nati, n’est pas en confiance et illustre parfaitement les nouveaux joueurs qui ont du mal depuis quelque temps. Le retour de Breel Embolo pourrait faire du bien, lui qui est un homme fort de l’attaque revient de blessure et sera à 100% en juin.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité de l’Euro dans votre mag

Une génération dorée qui s’essouffle

Dans le même temps, d’autres se sont blessés et sont incertains pour l’Euro, c’est le cas de Schar et Zakaria qui sont essentiels à cet effectif et sans qui la Suisse aura bien plus de difficultés. Malgré tout, la Nati a toujours réussi à surprendre ces dernières années même lorsqu’on ne l’attendait pas forcément et aura pour objectif de faire encore mieux que les quarts de finale (son meilleur parcours).

Placée dans un groupe assez ouvert avec des équipes coriaces, la Suisse n’aura pas le droit à l’erreur si elle veut s’en sortir. Même si ses résultats ne sont pas ceux espérés, l’important est d’être bon au moment venu.

Cette équipe restera redoutée tant elle a prouvé qu’elle était capable de faire mal aux grosses nations dans les grands rendez-vous. Il faudra pour elle rééditer ces exploits pour réaliser quelque chose que n’a jamais réussie la Suisse, c’est-à dire être dans le dernier carré d’une compétition. Un sacré objectif qui semble difficile à atteindre tant il y a de favoris cette année, mais réalisable et qui permettrait à ces joueurs de rentrer un peu plus dans l’histoire de leur pays.

La stat de la Suisse : 4

La Suisse ne s’était jamais qualifiée trois fois de suite à un Championnat d’Europe. Son précédent record était de deux avec les qualifications aux Euros 2004 et 2008.

Pronostic

En constante progression depuis 10 ans, la Suisse ne cesse de surprendre compétition après compétition. Dans un groupe hyper ouvert où tout peut se passer, la Nati aura sa carte à jouer pour espérer faire tout aussi bien qu’il y a trois ans (quart de finaliste). Attention tout de même puisque ses derniers résultats sont en dent de scie et sa défaite 1-0 contre la Roumanie illustre parfaitement de quoi est capable cette équipe, du meilleur comme du pire. Avec des leaders comme Zakaria ou Schar blessé, ça pourrait encore plus se compliquer, pour la Nati.

À LIRE AUSSI : quand la Nati battait l’Espagne

Enzo Zanon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi