samedi 28 janvier 2023

Les Marseillais sont-ils trop sûr d’eux ?

OM - Rennes (21h10)

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Si on écoute les supporters marseillais, l’OM va tout gagner, championnat et Coupe de France. Une ambition partagée par Igor Tudor, mais risquée avant les réceptions de Rennes et Monaco.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Marseillais sont en confiance. Il faut dire que les 7 succès d’affilée de l’OM (toutes compétitions confondues) incitent les ambitions. « Le but est de finir sur le podium et de gagner la Coupe de France », n’a pas hésité à lâcher Igor Tudor, en conférence de presse.

S’il a eu des difficultés à se faire accepter, le technicien croate a pris la mesure de la mentalité marseillaise. Si on se promène sur les réseaux sociaux, c’est sûr : l’OM va faire le doublé. Chancel Mbemba est le meilleur défenseur de la planète et Valentin Rongier a un Marco Verratti dans chaque jambe… Idem sur le plan des transferts : Matteo Guendouzi vaut 60 millions d’euros et Leandro Trossard (dont le prix payé par Arsenal est estimé à plus de 31 millions d’euros), devait signer dans les prochaines heures…

Rennes et Monaco, deux sacrés clients pour l’OM !

En l’espace de quelques jours, l’OM donne l’impression d’avoir tout oublié. Le fait de courir derrière un trophée depuis 13 ans, l’élimination sans gloire de toutes compétitions européennes, en terminant 4ème de la phase de groupes en Ligue des Champions, la défaite au Vélodrome contre Ajaccio, alors relégable…

Ville de foot par excellence, Marseille aime surfer sur les extrêmes. Entre les sifflets contre Tudor lors de la première journée, et l’ambition de tout gagner, les supporters marseillais n’ont pas de limite. Et finalement, ils ont bien raison, car le foot n’a de certitudes que chez ceux qui sont dénués de passion.

Toutefois, cette façon de vivre son amour peut aussi avoir des conséquences incontrôlées. Surtout quand les deux prochains visiteurs du Vélodrome sont le Stade Rennais et l’AS Monaco. Les Bretons n’ont perdu que 3 fois en 16 déplacements (toutes compétitions confondues) et restent sur un succès face au PSG, alors que les Monégasques ont gagné 6 de leurs 9 matchs joués à l’extérieur en Ligue 1.  

S’ils sont bien les favoris de ces deux confrontations face au 4ème et au 5ème de Ligue 1, les Marseillais pourraient aussi tomber de haut en cas de mauvais résultats.

Une élimination en 16èmes de finale de la Coupe de France serait vécue comme une grosse contreperformance et tout autre résultat qu’un succès face à l’ASM en Ligue 1 (20ème journée, samedi 28 janvier) entraînerait une grosse remise en question. Mais on en est encore loin…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi