lundi 20 mai 2024

Nevers : une saison pleine de promesse en Pro D2

À lire

Les Jaunets de Nevers ont atteint les demi-finales en 2021/2022. Cette saison, Nevers se veut ambitieux et vise mieux que la 4ème place grâce à une forteresse du Pré Fleuri toujours imprenable et un vent de jeunesse au Mercato.

Les jeunes Jaunets ont poussé, poussé jusqu’à une demi-finale. Depuis quelques saisons, et même durant cette dernière saison, on observe une progression constante du côté de Nevers, de quoi ravir le coach Xavier Péméja. « On retient beaucoup de positif. Cette 4ème place, on est vraiment allés la chercher. Sur le début de saison, on est en dedans, on ne l’a peut-être pas voulu assez tôt, donc on a pris un peu de retard. Cette 4ème place est à l’image du groupe qui est monté en puissance, physiquement, mais aussi dans l’état d’esprit, la cohésion. »

Après cette jolie saison et cette tendance à toujours faire mieux, l’ambition est de mise même si le tacticien français garde les pieds sur terre. « On repart avec l’ambition de se qualifier, c’est sûr que si on peut revivre des barrages à la maison ou une demi-finale, c’est encore mieux. Le championnat est très dense, ça va être difficile de jouer les premières places, mais on veut toujours s’améliorer. Aujourd’hui, beaucoup d’équipes de Pro D2 peuvent prétendre à la montée. »

De l’ambition et de l’adversité, Nevers ne fera pas demi-tour et, pour cela, il a fallu passer par l’étape Mercato. L’intersaison fut très chargée avec pas moins de 17 départs et 13 arrivées, un chamboulement qui ne fait pas peur à Xavier Péméja.

« On a eu beaucoup de départs devant, il fallait donc remplacer les joueurs de qualité que l’on a perdus. On a souhaité rajeunir l’effectif et le rééquilibrer, tout en baissant légèrement notre masse salariale » explique le coach des Jaunets. Les anciens comme les nouveaux venus auront un rôle à jouer.

« On a souhaité rajeunir l’effectif »

« J’attends des anciens qu’ils transmettent aux plus jeunes. Ici, on rentre dans une meute, il y a des chefs de meute qui sont partis, mais des jeunes vont prendre la place. L’an dernier, on a réussi à changer l’esprit du groupe vers ce que l’on souhaitait, de l’exemplarité dans le travail, de l’entraide et de la confiance collective. Cette année, je veux encore plus de fierté, d’exigence, mais surtout du plaisir sur et en dehors des terrains. »

Les forces et faiblesses sont connues par le staff qui travaille dessus. « Notre jeu repose sur la défense et une bonne conquête. Il faut évoluer vers un jeu un peu plus complet, être plus efficace et avoir un jeu au pied plus performant pour s’améliorer » est convaincu Xavier Péméja. Pour ce qui est de l’ambiance pendant la préparation la réponse est claire :

« Aujourd’hui, je suis un entraîneur comblé car j’ai un groupe où il y a eu beaucoup de turnovers pendant l’été, mais tous veulent faire mieux que l’an passé, ils ont déjà l’ambition et on est sur la même longueur d’ondes, cela nous fait gagner beaucoup de temps sur la préparation de la saison. »

Tout va pour le mieux à Nevers qui va débuter la saison droit dans ses bottes et sans botter en touche.

La recrue de Nevers : Erasmus pour transmettre

L’arrière de 27 ans Christiaan Erasmus rejoint Nevers en provenance de Bourg-en-Bresse pour deux saisons. Ce dernier entame sa sixième saison dans le rugby français, après des débuts à Niort puis deux ans du côté d’Aubenas en Fédérale 1. Le Sud-Africain découvre la Nationale sur la saison 2020/2021, avec Bourg-en Bresse. Il continue de gravir les échelons avec son équipe jusqu’à obtenir le titre de champion.

L’année d’après, il découvre la Pro D2, il y marque 3 essais en 21 matches. Cependant, après avoir vécu la montée et le sacre, Christiaan connaîtra la relégation en Nationale. L’arrière rejoint un effectif des Jaunets très ambitieux, après une 4ème place et des demi-finales. A seulement 27 ans, il va gagner en responsabilités sur un poste pourvu en grande partie de jeunes espoirs, son coach Xavier Péméja espère qu’il jouera un rôle « de jeune mentor ».

Fañch Tessier-Merhand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi